Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
  

2984 articles en ligne

 
Goodbye Bafana
Asimbonanga. Asimbonang’ uMandela thina
Laph’ekhona. Laph’ehleli khona

Film choc et assez r

Quoi qu’il en soit, le film a au moins l’intérêt de présenter une certaine Afrique du Sud aux jeunes générations qui découvriront comment les blancs pourtant minoritaires ont dominé les noirs dont les droits étaient terriblement limités et dont la vie était une injustice de tous les jours.

Au fil des années, James Gregory se rapprochera de Mandela et l’aidera à améliorer ses conditions de détention. Il comprendra peu à peu la cause défendue par Mandela et s’offusquera même des actions perpétrées par son propre peuple.

Le film survole malheureusement l’Apartheid et ne donne pas vraiment de leçons d’histoire mais la mise en scène sincère devrait séduire les spectateurs.


 R