Consoles-Fan
15/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Virtua Fighter 5
Le retour des titans
et des poings dans les dents !

La sortie d’un Virtua Fighter est toujours tr

Mais cette sortie présente un double intérêt puisque le jeu fait partie du line-up de la PS3 et donc chacun attend de voir ce que la bête a dans le ventre. L’exemple est d’ailleurs plutôt bien choisi car pour le moment, la PS3 se montre assez discrète par rapport à ce qui avait été annoncé haut et fort. Heureusement que Sega est là pour sortir Sony du ridicule.

Le premier contact avec le jeu est sans équivoque : l’excellence de l’affichage saute aux yeux. Une telle perfection dans la finition fait plaisir à voir. Non mais quelle claque les amis ! Et une clague bien fluide en plus. La main vient se poser sur votre joue en 60 images par seconde. C’est pas beau ça ? Certes, les rings ne sont pas aussi grands ou aussi détaillés que dans Dead Or Alive 4, mais les couleurs luisent à l’écran. Sur les personnages, cela fait malheureusement parfois un peu « plastoc ». Mais le degré de détail est si élevé que je veux bien pardonner cette petite faute. Il n’y a pas tant de polygones que cela dans les décors, mais ceux-ci proposent une large profondeur de champs. L’œil se pose alors sur les personnages modélisés avec brio. La gestion de leurs vêtements est hallucinante.

C’est désormais clair, si vous ne voulez pas rougir de votre PS3 lorsque vous montrer vos jeux à des amis, il va falloir faire avec Virtua Fighter 5. D’ailleurs, après un rapide sondage, la plupart des joueurs que j’ai questionnés en ligne sont unanimes et répondent sans hésitation que c’est Virtua Fighter 5, le plus beau jeu à ce jour sur PS3.

Et puisque j’en suis à vous parler du online, j’en profite pour vous dire qu’il n’y en a pas sur ce jeu, malheureusement. Yu Suzuki prétend que le moindre lag dénaturerait son jeu. Il a sans doute raison tant le gameplay est parfait et minuté mais les joueurs auraient tout de même pu avoir le choix, non ? A moins que ce ne soit le Sony Network un peu défaillant qui aie posé trop de problèmes à Sega. Après tout, Virtua Tennis 3 n’a pas de mode en ligne non plus, mais il y en a bien un sur Xbox 360. Nous verrons bien ce qu’il en sera prochainement puisque Virtua Fighter 5 sortira finalement aussi sur la console de Microsoft.

Mais pour combler ce manque, Sega a mis en place un mode solo vraiment très original. Il n’est point question cette fois-ci de vivre des épopées lyriques, de nous délivrer du mal ou de suivre un entraînement complet aux arts martiaux. Non, Sega a pris Virtua Fighter tel qu’il est : un jeu vidéo. Et où peut-on trouver des jeux vidéo et des adversaires ? Dans des salles d’Arcade. Vous allez donc parcourir différentes salles d’Arcade, participer à des tournois et rencontrer des joueurs de plus en plus expérimentés. On ne se bat plus contre un personnage mais contre un vrai faux joueurs qui le manipule. L’idée est intéressante et concluante.

Du point de vue des décors, ce Virtua Fighter 5 s’affiche comme une compilation des décors des anciens opus, remis au goût du jour. On retrouve par exemple la muraille de Chine de Virtua Fighter 3 ou encore le stage sur un radeau de Virtua Fighter 2. Les joueurs des premières heures apprécieront les clins d’œil.

Virtua Fighter 5 est donc, sans surprise ai-je envie de dire, une bien belle réussite. Une seule chose pourrait d’ailleurs me convaincre de racheter ce titre : un mode versus sur le Xbox Live.

Graphismes : 92%
Certains décors sont un peu vide mais l’affichage est éclatant et la modélisation des personnages incroyable.

Animation : 95%
Le jeu le plus fluide de la PS3 à sa sortie !

Jouabilité : 96%
Sans doute le jeu de baston 3D le plus conceptuel et le plus abouti du monde.

Bande Son : 81%
Dans la pure lignée de virtua Fighter. Encore faut-il aimer !

Intérêt : 91%
Une durée de vie probante qui lorgne un peu sur la collection de costumes à la Dead Or Alive.

Note Globale : 94%
Clairement le titre le plus impressionnant de la PS3. Et comme en plus de ça il porte le nom de Virtua Fighter, vous êtes certain de ne pas vous tromper !


NOTE : 09/10