Consoles-Fan
23/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2929 articles en ligne

 
Pirates of the Caribbean : At World’s End
Ils nous ont vol
Pirates !

Si le tout premier opus m’avait paru insipide, le deuxi

Loin d’être décevant, ce 3eme opus toujours basé sur l’attraction phare des parcs Disney s’inscrit en léger recul comparé à l’épisode précédent, plus fun, plus fou, plus délirant. Mais il faut tout de même reconnaître que la trilogie est bonne dans son ensemble et en tous cas bien meilleure, mais ce n’était pas bien dur, que l’adaptation cinématographique de Phantom Manor, une autre attraction signée Disney.

Le premier épisode s’était sans doute trop attardé à la comparaison, la ressemblance, que les réalisateurs se devaient d’établir avec la célèbre attraction. L’aventure s’est elle, véritablement installée par la suite, avec des décors somptueux, des cascades démentielles, une réalisation du feu de dieu, des costumes fantaisistes mais vraiment très réussis et surtout une authenticité phénoménale alors que l’on nage en pleine imagination, féerie et que les clichés sont présents à chaque tour de pellicule.

Par contre, je préfère oublier cet espèce de mariage improvisé en plein abordage : une scène inutile, pas crédible et, oserais-je le dire, ridicule.

Alors que le charismatique capitaine Jack Sparrow a perdu la vie, Will Turner et Elizabeth Swan s’allient au Capitaine Barbossa afin de libérer l’âme de ce corsaire excentrique. Ils se préparent, accompagnés d’une horde de pirates, à l’affrontement final qui mèle les pirates, l’Etat ou plutôt le compte personnel d’un haut gradé, mais aussi l’au-delà. Une nouvelle quête, avec cette fois-ci la liberté placée en avant sur la fortune, va débuter.


 R