Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Ridge Racer 7
Vavavoum
Plus

Pr

Sur le plan du contenu, les choses sont claires. La version PS3 est plus riche puisqu’elle comporte plus de circuits, et j’irai même plus loin, il y a plus d’animation dans celui-ci même si cela reste assez discret. En tous cas, la version Xbox 360 était plutôt calme sur cet aspect et les couleurs étaient ternes. Ridge Racer 7 renoue avec la tradition en proposant non seulement des couleurs plus vives mais aussi les classiques avions, hélicoptères et mongolfières dans le ciel. Cela revit.

Cependant, n’allez pas croire que la PS3 va tirer la couverture sur elle sans que la Xbox 360 ne puisse réagir. L’affichage est en effet moins bon et dans les décors, et sur les voitures. Cela aliase fort. Très rarement, on peut observer quelques ralentissements, là où ça ne ramait jamais sur Xbox 360. Enfin, et c’est un avis ici purement personnel, la PS3 mets plus en avant un système de gestion de voiture avec des achats à effectuer. En bref, c’est le retour du tuning et ça, moi, je n’aime pas. Sur Xbox 360, on démarre tout de même avec un panel de voiture plus appréciable. Sur PS3, l’aspect gestion est plus obligé. Mais bon, pour certains, ce point sera justement un atout.

En résumé, la PS3 a un moins bel éclat mais de plus belles couleurs, il y a plus d’animations (par exemple lorsque vous recevez une nouvelle voiture, il y a des mécaniciens qui vous la déballent contrairement à la version Xbox 360) mais le jeu souffre vraiment de quelques très rares baisses de framerate lorsqu’il y a trop de monde à l’écran. Mais puisque sur Xbox 360 c’était nickel, pourquoi pas sur PS3 ? Ce n’est pourtant pas le genre de jeu qui explose les capacités de la console. Mais pourtant et je me répète, la série est en bonne santé tant on a le sentiment d’avoir ramené une borne d’Arcade chez soi. La qualité sonore avec des basses bien pêchues est une pure merveille sur une installation adéquate. Le plaisir de jeu est bien là avec un gameplay impeccable et des dérapages contrôlés comme jamais.

Si vous ne possédez ni Ridge Racer 6, ni Ridge Racer 7, les arguments que j’ai développé ci-dessus devraient vous faire opérer le bon choix, en fonction de vos goûts. Pour ma part, j’estime que l’enrichissement du contenu pèse tout de même en faveur de la PS3 car finalement, le reste n’est quasiment que du détail. Par contre, j’ai de fort doute quant à l’utilité d’acheter ce titre lorsqu’on possède déjà Ridge Racer 6 tant l’apport reste malgré tout limité pour le prix d’un jeu neuf. Vous l’avez compris, Ridge Racer 7 est un achat plus sûr en occasion dans ce cas précis tant l’impression de jouer au même jeu est pesante malgré le fait que ce n’est pas vraiment le cas.

Graphismes : 85%
Plus coloré que sur Xbox 360, la qualité de l’affichage me semble moins réussie malgré l’utilisation d’une prise HDMI.

Animation : 79%
Quelques saccades : dommage !

Jouabilité : 82%
On nage dans l’Arcade !

Bande Son : 71%
Namco a tendance à se répéter !

Intérêt : 84%
Ridge Racer 7 amène plus de profondeur que son prédécesseur ainsi qu’une dimmension de gestion et de tuning. Cela me broute un peu.

Note Globale : 83%
Fidèle à lui-même, le jeu ne décevra pas mais ne surprendra pas non plus, et encore moins sur une PS3 qui a décidemment bien du mal à se démarquer de la Xbox 360.


NOTE : 08/10