Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Eledees
T’as pas pay
Pas de probl

Nintendo a son Pikmin sur Gamecube, Namco a son Katamari Damaci sur PS2, dor

Prenons par exemple Pikmin. Tant que vous n’avez pas suffisemment de Pikmin, vous ne pouvez pas progresser dans le jeu et terminer le stage. Dans Katamari Damaci, tant que votre boule ne grossit pas, vous ne pouvez pas amasser d’objets plus imposants. Eh bien ici, c’est pareil, ce n’est que la forme qui change, une fois de plus.

Les Eledees sont de petites entités vivantes qui permettent de fournir de l’électricité aux appareils. Ils doivent être stockés dans une sorte de pistolet que vous dirigez à la Wiimote. Ce pistolet tire un laser et absorbe les Eledees ou permet de déplacer les objets où bon vous semble. Car les Eledees se cachent dans la pièce et il faut les trouver pour les absorber, afin d’allumer des appareils électriques qui vont libérer d’autres Eledees, qui vont vous permettre de booster votre pistolet qui sera désormais capable de bouger des objets de poids plus importants et donc de découvrir encore d’autres Eledees qui vous permettront d’allumer encore plus d’appareil électriques, et ainsi de suite. Alors, vous voyez que le concept est exactement le même ! Les Eledees sont même de différentes couleurs et influencent vos paramètres de manière différente. Par exemple, les bleus augmentent votre puissance électrique alors que les jaunes augmentent permettent à votre arme de déplacer des objets plus lourds. Mais ce qui est vraiment très intéressant, c’est qu’en fonction de votre manière de jouer, les Eledees adopteront divers comportements. Une chambre bordélique où vous faites un maximum de bruit n’aura pas le même impact qu’une ambiance paisible. Les Eledees peuvent en effet dormir, changer ou avoir la trouille et en fonction de tout cela, ils vous fourniront plus ou moins d’énergie lorsque vous les capturez.

Et pourtant, le concept est prenant, car il est intelligent. Certes, il y a un peu de par cœur mais cela est compensé par le fait qu’on a beau savoir par cœur où sont cachés les Eledees, il faut aussi compter sur votre habilité pour les capturer, ce qui peut prendre plus ou moins de temps et avoir donc un impact sur votre score. Eledees est un jeu très addictif en score attack, en particulier si vous voulez vous lancer des défis entre amis. Jouer chacun votre tour sera en tous cas plus amusant que le mode multijoueur complètement raté puisqu’il n’y a qu’un maximum de 4 joueurs peuvent s’affronter sur un même écran, alors qu’un seul d’entre eux est capable de se déplacer dans la pièce et de bouger la caméra. Tant que j’en parle, ces mouvements sont d’ailleurs réalisables avec le stick analogique du nunchuk.

Votre ne vous permet pas seulement de balancer les objets dans tous les sens (sur cet aspect, le moteur physique est assez réussi bien que délirant) sans trop se poser de questions, vous pouvez également ouvrir des portes ou des tiroirs. On peut vitre foutre le dawa. Pour ma part, j’essaie de balancer les objets dont je n’ai plus besoin dans des coins ou dans les escaliers. Le gameplay est très intuitif est parfaitement pensé pour la Wiimote. Le jeu est de plus très lisible car votre pistolet émet un rayon bleu lorsque vous pouvez déplacer un objet alors qu’il sera rouge si l’objet est trop lourd. Il faudra donc booster votre pistolet et penser à revenir plus tard. Tout est question de méthodologie et d’observation. Car finalement, lorsque vous visitez les différentes pièces de la maison, il faut aussi en profiter pour repérer les objets que vous allez pouvoir prochainement allumer Pour cela, il suffit d’avoir assez de puissance (W) et viser le bouton d’allumage de l’appareil. Tout est bon pour gagner du temps. Et puis, parfois, les manipulations sont un peu plus "complexes. Il faut mettre du linge dans la machine à laver, ouvrir des portes et effectuer divers déplacements... Cependant, une fois l’effet de surprise passé, il est vrai qu’Eledees devient un peu lassant car le concept se renouvelle fort peu, et il faut bien l’avouer, la réalisation est plutôt basique... Colorée et mignonne, mais vraiment trop simpliste. Par ailleurs, si la fluidité reste bien constante, je trouve que 30 images/seconde, pour ce niveau de réalisation, c’est vraiment trop peu.

Graphismes : 66%
Coloré, assez sobre et modélisé sommairement. Une intro à la sauce Neo-Geo semble aujourd’hui bien désuette pour mettre en place le jeu.

Animation : 72%
30 images par seconde, ce qui est bien peu vu ce qu’il y a à gérer à l’écran. Néanmoins, le moteur physique du jeu reste convaincant bien qu’un peu fantaisiste.

Jouabilité : 68%
La wiimote est pratique et son emploi est inné mais le révèle assez rapidement sa répétitivité.

Bande Son : 71%
Mignon.

Intérêt : 63%
Passé les premiers stages, le soufflé retombe assez vite. Le concept est bon mais son exploitation reste basique.

Note Globale : 65%
Eledess n’arrive pas à avoir le côté attachant d’un Pikmin ou d’un Katamari Damaci. Dommage !


NOTE : 06/10