Consoles-Fan
21/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
2 Days in Paris
Et tu crois que tu vas avoir le temps
de tout visiter ?

Jack, architecte d’int

Comédie un peu bavarde et pas toujours pour dire des trucs très relevés, 2 Days in Paris lorgne sur le cinéma de Woody Allen et c’est plutôt réussi si ce n’est que le film est parfois un peu lourd. Les situations absurdes sont nombreuses mais c’est essentiellement l’humour tournant autour du sexe et parfois limité scatologique qui prend le pas. A la longue, ça lasse plus par le fait que le film ne parvient à vivre que par ces cocasseries. Cela amuse mais cela devient aussi vite répétitif. Une grosse partie de l’humour se base sur le fait que Jack ne parle pas bien français et que les parents de Marion savent faire ce qu’il faut pour mettre les gens mal à l’aise.

Le film est entrecoupé par des déplacements en taxi et c’est l’occasion de découvrir pas mal de personnages secondaires aussi variés qu’amusants ou révoltants.

En tous cas, Julie Delpy a dans l’ensemble réussi son film en présentant des personnages colorés tout en gardant une authenticité bluffante. On a parfois l’impression qu’il n’y a pas de dialogues et que les personnages entrent dans une joute verbale. Il faut dire que le film surfe sur de belles vérités de la vie et que la conclusion, aussi gnan-gnan soit-elle, est tellement réaliste.


 R