Consoles-Fan
24/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3018 articles en ligne

 
Kororinpa
J’aurais eu les boules
de ne pas conna

Alors que Sega avait donn

Il est nécessaire de parcourir l’intégralité du labyrinthe car des cristaux oranges et verts ont été répartis dans ce dernier. Pour terminer un stage, il est nécessaire de saisir l’ensemble des cristaux oranges. Il n’est donc pas permis de s’improviser des raccourcis sauf si vous êtes tombé dans le vide et que les cristaux ont déjà été ramassé lors de votre passage précédent. Là, vous pouvez toujours tenter le coup puisque vous ne devez pas ramasser une deuxième fois un cristal déjà ramassé, même en cas de chute.

Ce sont cinq mondes cohérent divisés en 10 stages qui s’offrent à nous. Il y a le parc et ses petits insectes, le pays sucré et ses biscuits, la ville de jour et son trafic intense, le pays des jouets et ses boîtes à polichinelle et enfin la ville de nuit, c’est la même que l’autre, mais de nuit, avec de beaux éclairages.

Finalement, avec le recul, on se dit que le jeu est un peu court car bouclé en quelques heures, même si les sensations ont été agréables et que les bonnes idées étaient au rendez-vous. Elles sont à la fois simples et pratiques. Elles apportent de bons éléments de gameplay et s’intègrent sous la forme d’objets les plus divers tout en restant fidèles aux environnements. Il y a des loupes prêtes à vous faire flamber, des aimants qui vous aident à passer au-dessus du vide ou encore des ciseaux prêts à vous barrer le passage.

Le gameplay s’adapte très bien aux mouvements secs. Ces derniers offrent des résultats très précis. Le maniement se fait tout en finesse. On sait vraiment que c’est de notre faute quand on a raté tant la Wiimote a été vraiment bien étudiée. La difficulté est progressive mais jamais rebutante. Même pour les passages vraiment très chauds, un check-point salvateur est prévu.

Kororinpa est un bon petit jeu à posséder dans sa ludothèque mais n’allez tout de même pas dépenser des fortunes, il soufre d’une durée de vie minimaliste et c’est vraiment dommage.

Heureusement, un mode deux joueurs est mis à notre disposition, ce qui a tendance à tout de même bien relancer l’intérêt. Il n’y a rien de tel qu’une bonne petite course.

Graphismes : 82%
C’est propre, net, coloré. J’aime !

Animation : 85%
Très fluide mais bon, ce n’est pas un exploit.

Jouabilité : 90%
Vraiment du pur bonheur à la Wiimote.

Bande Son : 90%
L’ambiance sonore est très réussie. Les morceaux de musique semblent venir tout droit d’un piano mécanique alors que les biscuits croustillent lorsque votre bille rebondit dessus.

Intérêt : 73%
Vraiment un peu trop court, j’aurais espéré deux fois plus long !

Note Globale : 77%
Un excellent titre qui soufre uniquement de sa durée de vie. Ne pas dépenser plus de 30 euros !


NOTE : 07/10