Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2927 articles en ligne

 
Sonic Rush Adventure
Si
T’as qu’

Apr

La nouveauté, donc, ce sont les petites scénettes intermédiaires et la possibilité de partir explorer les océans et découvrir des îles, à l’aide de différents véhicules marins qui vous emmènent à des endroits de plus en plus inaccessibles. Un peu à l’instar de The Legend Of Zelda : The Wind Waker, les traversées sont jouables, sauf qu’ici, comme c’est un Sonic, on est en mode surexcité, avec de la vitesse, de l’adresse et des tricks. Lorsque Sonic pilote une sorte de bateau, le gameplay change puisque le pilotage est automatisé, il faut désormais tirer avec mitraillette, bombes et lance-flamme sur les ennemis. Toutes ces séquences n’apportent finalement pas grand chose si ce n’est un peu de variété sous la forme de minigames. Et puis, il existe plusieurs types de véhicules (un jetski, un sous-marin, un bateau ou encore un hovercraft). Certains sont capables de naviguer plus loin mais se méfient des eaux peu profondes. De toute manière, vous décidez et vous adaptez le cap à suivre en traçant le trajet sur une carte à l’aide du stylet.

Mais avouons-le, ces séquences restent très anecdotiques face au contenu des îles que l’on découvre, divisées en deux stages plus un boss qui évolue dans un univers 3D. Une fois de plus, les boss sont créatifs et il va falloir bien comprendre comment éliminer le boss puis exécuter les séquences adéquates en respectant le bon timing.

Le level design est hallucinant et très acrobatique. J’aimerais bien un jour rencontrer le gars qui s’occupe de créer des niveaux si enchevêtrés. Au bout de chaque stage, vous êtes jugé, un peu comme dans Nights, et votre performance vous donne droit à des quantités plus ou moins élevées de matériaux qui vous permettent de construire de nouveaux véhicules, une tour de radio... Bref, cela vous aide à progresser dans l’aventure. Si vous jouez bien, vous obtiendrez rapidement ces matériaux, mais si vous jouez mal, vous devrez recommencer le stage encore et encore pour les obtenir au compte-gouttes. Mais étrangement, le fait d’être forcé de revisiter d’anciens stages se révèle dans ce cas assez intéressant. Le fait d’avoir été piégé lors de la première découverte du décor par certains éléments nous apprend à ne pas faire deux fois la même erreur et cette répétition se transforme rapidement en séquence de rattrapage. Et pour ceux qui aiment vraiment le torchage de jeu, sachez que cent missions vous attendent dans les menus du jeu !

Les décors sont colorés et les stages très étendues. Quelques petits éléments en 3D viennent agrémenter les stages comme c’était déjà le cas dans Sonic Rush. La particularité du jeu est de proposer un bouton Dash alors que Sonic est déjà occupé de courir comme un petit fou. Avec une gâchette, vous pourrez prolonger un peu son envol pour atteindre des endroits que l’on croit trop éloignés. Cette aventure marque également le retour de Blaze qui sera rapidement sélectionnable comme personnage jouable.

Enfin, le mode multijoueurs n’est pas en reste puisqu’il permet à deux joueurs de s’affronter en faisant la course dans un des niveaux du jeu ou en essayant de récupérer le plus grand nombre d’anneaux dans un temps limite.

Vraiment complet et très équilibré dans son contenu, proposant une difficulté progressive mais des boss un poil trop faciles, Sonic Rush Adventure est clairement le digne successeur de Sonic Rush. Il transcende la DS avec sa 2D mirobolante et ces boss en 3D impressionnants. Sans surprise donc, Sonic Rush Adventure s’installe dans le haut du panier de la ludothèque DS.

Graphismes : 86%
Sega exploite la DS en lui faisant cracher tous ces effets spéciaux.

Animation : 90%
Bidiou, ça va vite quand même et ça ne ralentit jamais !

Jouabilité : 90%
Du Sonic fidèle aux origines mais avec pas mal d’idées nouvelles.

Bande Son : 82%
Moins rock que d’habitude : dommage.

Intérêt : 92%
Varié et complet, ce Sonic Rush Adventure se laisse gober d’une traite, quitte à laisser tomber tout le reste.

Note Globale : 90%
Sonic Rush Adventure est clairement un incontournable de la DS. On peut même prédire qu’il fera autorité pendant quelques temps dans le genre de la plate-forme, jusqu’à un prochain Sonic Rush ?


NOTE : 09/10