Consoles-Fan
20/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Mario Strikers Charged Football
Carton rouge ?
En tous cas, au moins carton jaune !

Sega Soccer Slam ouvrit sur la g

Très orienté Arcade, ce jeu se prend en main immédiatement. Les passes sont simples, les coups se déclenchent facilement et il est possible de tackler son adversaire en secouant la Wiimote. Les tirs au but se déclenchent avec plus ou moins de puissance en appuyant plus ou moins longtemps sur le bouton de charge. Si vous effectuez un tir chargé à son maximum, vous exécuterez une coup spécial qui enverra une multitude de tirs en direction du keeper adverse. Celui-ci, devra à l’aide de la Wiimote cliquer sur toutes les balles arrivant dans sa direction sous peine d’encaisser des buts. Et bien rapidement, l’écart peut se faire.

Mais si le jeu est simple d’accès, n’allez cependant pas croire qu’il est facile. Marquer un but demande nécessairement de la construction. Super rythmé puisqu’il n’y a pas de sortie de jeu mais par contre, il y a des tas de coups tordus à infliger à l’adversaire, Mario Strikers Charged Football ne réussira cependant pas à me convaincre, même avec son mode en ligne. A vrai dire, j’ai trouvé le jeu vraiment rebutant à la longue car répétitif, bordélique, manquant pas mal de lisibilité et finalement assez dur. L’ambiance graphique est même assez étrange pour un Mario. Elle se veut assez sérieuse, avec des couleurs à la limite du glauque, les personnages ont des airs parfois méchants, livides. On est chez les durs. Et pour un Mario, c’est plutôt étrange.

Comme dans l’épisode précédent, il ne sera pas vraiment possible de faire une dreamteam. Seul le capitaine de l’équipe est une véritable star de chez Nintendo. Les co-équipiers sont des rôles secondaires. En tous, 12 capitaines d’équipe seront jouables. Mais la nouveauté de cet opus est sans doute le poids plus important de ces co-équipiers qui peuvent eux aussi marquer des buts grâce à des techniques spéciales et efficaces.

Au final, on peut dire que Mario Strikers Charged Football ne m’a pas plus convaincu que son homologue sur Gamecube. Je trouve toujours Sega Soccer Slam plus amusant, encore plus accessible et surtout nettement plus clair à jouer. C’est un peu le côté brouillon, la caméra trop éloignée et la fâcheuse sensation de faire bien souvent n’importe quoi ou de ne pas vraiment pouvoir contrer l’adversaire aussi efficacement qu’on le voudrait, qui finira par vous énerver. De plus, si vous cherchez un jeu qui exploite vraiment bien la Wiimote, vous pouvez également oublier, son utilisation reste vraiment trop anecdotique. Il y a mieux sur Wii et ce n’est pas difficile de trouver.

Graphismes : 70%
J’ai connu des "Mario fait du sport" plus colorés que ça...

Animation : 90%
Nickel ! Rien à redire !

Jouabilité : 83%
Très efficace et accessible dans l’absolu mais bordélique sur le papier..

Bande Son : 42%
Ah, parce qu’il y avait une bande-son en fait ?

Intérêt : 50%
L’ennui s’est rapidement invité.

Note Globale : 50%
Je n’ai vraiment pas réussi à accrocher, c’était déjà le cas pour l’épisode précédent. Pourtant, en tant que fan de Sega Soccer Slam, j’ai voulu laisser une chance à ce jeu. Mais rien n’y fait. Le courant ne passe pas.


NOTE : 05/10