Consoles-Fan
24/02/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2901 articles en ligne

 
Darius Gaiden
Des poissons-mecha
C’est le Silver Hawk qui va

Darius Gaiden rend enfin ses lettres de noblesse

A la pêche aux moules, moules, moules...

Darius Gaiden, c’est l’histoire d’un petit ship nerveux nommé Silver Hawk qui part en guerre contre d’innombrables vagues d’ennemis sorties tout droit de l’univers du commandant "bonnet rouge" Cousteau.

En effet, tous vos ennemis dans le jeu ont des look tirés de l’univers marin : poissons de toutes sortes, calamars, homards, poulpes... Tout cela à la sauce mecha (robots)

L’action se déroule dans un monde type "post-apocalyptique" à travers 26 niveaux. Oui vous avez bien lu, 26 niveaux ! Seulement ils ne sont pas tous accessibles lors d’une partie.

Je m’explique : dans Darius Gaiden le système d’accession aux niveaux est représenté par une arborescence des lettres de l’alphabet (de A à Z donc), à la fin de chaque zone vous devrez choisir votre prochain lieu d’action et cela dépendra du chemin emprunté précédemment.

Vous traverserez donc 7 niveaux en tout parmi les 26 disponibles, ce qui représente un challenge de taille car si les niveaux sont assez courts, ils ne sont pas moins intenses !

J’y cours maman !!!

Darius Gaiden reprend les meilleurs éléments des précédents épisodes mais en les améliorant !

Dans cet opus, tout frise la perfection. Que ce soit d’un point de vue gameplay, animation, graphisme, bande son (extraordinaire), replay value...

Graphisme

Très fin, le design général est assez homogène en restant dans le style mecha. On traverse les désormais classiques plaines, fonds marins, espaces, bases...

Les effets spéciaux sont excellents, quoiqu’un peu psychédéliques pour certains (comme les exposions de boss ou encore l’utilisation de la smart bomb qui se matérialise par un trou noir engloutissant tirs et adversaires... Génial).

Animation

Encore un bon point pour Darius Gaiden ! Il suffit de voir l’animation du premier boss Golden Ogre pour s’en convaincre. L’action n’est jamais ralentie et pourtant il n’y a rarement qu’une boulette à l’écran !!!

On notera cependant un manque de punch dans la mise en scène (point que G-Darius corrige de manière extraordinaire).

Bande son

Darius Gaiden a une bande son vraiment particulière qui se situe dans la cruelle catégorie du "on aime ou on déteste..."

Personnellement, je n’avait pas été emballé lors de mes premières parties mais force est de constater que plus on prête l’oreille plus on tombe amoureux de l’ambiance sonore.

La bande son fut réalisée par Zuntata (groupe japonais) et nous plonge littéralement dans une autre dimension. Rythmée et à la fois très posée, elle porte l’action d’une manière singulière qui rendra votre expérience de jeu encore meilleure ! Chapeau bas !

Gameplay

Si le jeu se joue de manière classique : un bouton pour tirer (autofire si vous le laissez enfoncé mais à cadence lente) et un autre pour la smart bomb (très originale du reste, voire au dessus), plusieurs idées permettent à Darius Gaiden de sortir du lot.

Dans le jeu il ya plusieurs power up à ramasser (laissés par les ennemis de couleurs particulières : vert pour le bonus vert, rouge pour le bonus rouge...) et chacun d’eux correspond à un niveau de votre armement (offensif et défensif)

- Bleu : Augmente votre level de bouclier
- Vert : Augmente votre level de missiles
- Rouge : Augmente votre shot
- Jaune : Détruit tous les ennemis présents à l’écran
- Gris : Bonus de point
- Violet : Vous donne une bombe supplémentaire

Un autre point essentiel du gameplay réside dans la possibilité de prendre le contrôle de certains ennemis. En effet, vous remarquerez que sur certains "gros" adversaires il y a une petite sphère (sur le dessus proche de leurs têtes). Le principe est simple, vous devez shooter la sphère sans détruire l’ennemi et la récupérer afin de prendre le contrôle dudit poisson-robot...

Cette capacité est malheureusement limité : les pseudos "alliés" sont trop peu résistants (à partir d’un certain niveau) et disparaissent avant les boss. (là aussi le magnifique G Darius rectifie le tir)

Replay Value

Etant donné le système de parcours des niveaux, le jeu gagne très fortement en replay value, là où les shoot classiques finissent par se connaitre par cœur des joueurs les plus assidus, Darius Gaiden offre une aventure chaque fois différente et surtout toujours haletante...

Vous l’aurez compris, si vous possédez un système F3 Darius Gaiden est le shoot ultime à posséder sur ce système ! Complet et accrocheur, il ravira tous les amateurs de boulette !!!

A noter qu’il existe une version extra où les patterns et certaines couleurs de boss (et dans certains cas de niveaux) sont différents.

Si vous n’avez pas la chance de posséder de borne ou de supergun procurez vous la version Saturn dont la conversion a été réalisée avec brio !


NOTE : 09/10