Consoles-Fan
21/06/2018

Auteur
  

2958 articles en ligne

 
L’
On l’appelle Oum le dauphin.
Dans son royaume aquatique.

Derri

"Cétacé !" dit la baleine.

Vous incarnez Mila ou Greg, le neveu et la nièce du propriétaire du parc à thème. Votre mission ? Développer le parc tout en prenant soin des animaux en les nourrissant, en les soignant et en les dressant. L’accent sera mis sur les soins avec Mila, l’apprentie vétérinaire. Greg, lui, est plus intéressé par le dressage.

Les actions que vous effectuez dans le jeu sont matérialisées par des minigames de réflexe, d’obsevation,... Mais ils sont assez rapidement répétifs et anecdotiques. L’aventure et l’aspect gestion prend rapidement le dessus au niveau de l’intérêt. Un organisme est même présent pour vous contrôler afin de voir si les animaux sont bien traités, nourris, soignés et si leur bassin est régulièrement bien nettoyé. Si c’est le cas, vous pourrez construire d’autres bassins et accueillir de nouvelles espèces en voie de disparition.

Au total, plus de trente espèces et une quarantaine de missions viendront passionnenr nos chères têtes blondes. Oui, le jeu est orienté vers un public assez jeune, il est d’ailleurs assez facile d’accès.

Je me cachalot pour avoir le dauphin

Le seul point décevant de l’Ile Aux Dauphins est qu’il n’est pas possible de gérer soi-même la configuration du parc. Tout est déjà planté et les bassins ne peuvent être construits qu’à la place qui a été prévue. D’un autre côté, la 3d est assez belle et le déplacement intuitif, avec une possibilité de zoom sur les bassins pour observer et interagir avec les petits pensionnaires. Le character design à la japonaise est très réussi et dans l’ensemble, le jeu arbore de belles couleurs pastelles et nous présente des employés du parc très typés et expressifs.

L’île aux dauphins se veut assez complet, explorant plusieurs idées simultanément en ce qui concerne le déroulement du jeu et le gameplay : même le micro de la DS est sollicité. Mais le jeu ne creuse rien vraiment en profondeur, privilégiant ainsi la variété et la simplicité. Il peut être une belle entrée en matière pour les jeunes joueurs débutants ayant une fibre sensible pour les animaux.

Graphismes : 72%
Le character design est très agréable, les personnages sont expressifs et la modélisation est dans son ensemble réussie.

Animation : 70%
Rien à redire de ce côté là non plus.

Jouabilité : 65%
Un peu mou à cause d’un déroulement un peu lent.

Bande Son : 70%
Les musiques et les bruitages des animaux se marient bien ensembles.

Intérêt : 72%
Educatif et ludique, et donc didactique.

Note Globale : 70%
L’Ile Aux Dauphins s’adresse à un jeune publique sensible à la nature et aux animaux marins. Il révèle aussi malheureusement rapidement ses limites aux joueurs expérimentés.


NOTE : 07/10