Consoles-Fan
24/05/2018

Auteur
  

2943 articles en ligne

 
Ketsui
Cave signe un autre chef d’oeuvre...
Plus bourrin que jamais !!!

Ketsui n’est pas seulement le shoot "nerveux" le plus aboutit de Cave, c’est aussi un v

Un hit de plus au compteur...

Ketsui, c’est tout simplement le shoot le plus bourrin du studio au C majuscule. Pas de fioriture , vous avez le choix entre deux hélicos (l’un possède un tir "ouvert" de type éventail et l’autre un tir plus resserré "centré") et les power up récoltés vous octroieront de petits modules (jusqu’à 4) qui vont aideront dans votre entreprise de destruction du moindre pixel ennemi.

Vous disposez également de bombes pour faire le ménage, ce qui vous sera très utile car dans ce shmup, Cave s’est complètement lâché sur les pattern (quoiqu’ils feront encore plus fort dans Mushihime Sama Futari V 1.0 et V 1.5). Les motifs et les chemins des tirs sont extrêmement vicieux et bien pensé, chaque salve ennemie a été programmée dans le but de mettre vos nerfs à vifs et vos reflexes à rude épreuve (mention spéciale aux pattern du boss du level 2, plein de surprises...)

C’est un véritable balai rose et bleu qui vous pilonne sans interruption, il n’y a aucun temps mort dans le jeu !!! Heureusement que le masque de collision est minuscule (le rotor des pales), ce qui vous permettra des slaloms assez osés et souvent payant.

Le jeu se déroule sur 5 niveaux (le dernier étant beaucoup plus long que les autres) et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fois Cave a opté pour un design très militaro-militaire urbain du plus bel effet regroupant à peu de choses près tout ce qui ce fait de mieux en la matière : Tank, Hélicos, Avions de chasse, Avions furtifs, Jeep, Tourelles, Croiseurs de guerre, Porte-avion,...

Les niveaux en eux même sont plutôt cohérents avec le thème principal (heureusement me direz vous), on survolera donc ville, zone portuaire, canyon,... Entre nous, il y a tellement d’ennemis que vous ne verrez que rarement les décors !

Au niveau des graphismes et de l’animation, l’ensemble est assez détaillé mais la carte est parfois "à genoux" tant les éléments sont nombreux à afficher (un peu à l’image de Espgaluda qui est programmé sur le même système à savoir le PGM des chinois de chez IGS). Cela se traduit par une bouillie de pixel d’environ une seconde pendant laquelle la carte ne suit pas l’affichage... Cela donne un petit coté "j’explose les capacités de la PCB" ! Fort plaisant (:nerd :)

Curieusement la musique n’est pas vraiment en rapport avec l’esprit guerrier qui anime le reste du jeu, dommage car avec une musique comme celle de Dodonpachi, le jeu aurait encore gagné encore plus de pêche (mais en a-t-il vraiment besoin ???)

Ceci étant, elle est tellement couverte par les bruitages de tirs et d’explosions qu’il vous sera difficile d’écouter sa mélodie...

Pour ce qui est du gameplay, le jeu est simple et efficace avec prise en main immédiate : le bouton A pour le shot (éventail ou centré selon le type d’hélico sélectionné), si vous le laissez enfoncé, l’hélico balancera un laser (de courte portée) matérialisé sous la forme de triangle pendant que vos petits modules "lockeront" les ennemis avoisinant. Le système de lock est très pratique contre les ennemis résistants et donc surtout les boss dans le sens où pendant que vos modules s’occupent de l’ennemi locké, vous pouvez faire le ménage aux alentours avec le laser. Outre cette utilisation le système de lock est surtout l’élément clef du scoring.

Le bouton B, classique, sert à larguer la bombe et quant au bouton C, c’est un auto-fire.

Le scoring du diable

Outre les qualités précédemment évoquées, la véritable force de Ketsui (comme dans pratiquement tous les Cave et à fortiori tous les Danmaku) c’est son système de scoring. Comme à l’accoutumé Cave a développé un système qui vous poussera à l’infini, à dépasser votre hi-score... Il est basé sur des caisses de valeurs (de 1 à 5) en fonction de la distance à laquelle vous abattez les ennemis avec votre shot normal, plus vous êtes prêts, plus la valeur de la caisse est importante. Il vous faut donc jouer en permanence au corps à corps pour toujours obtenir des 5 lors de la destruction des ennemis

Mais toute l’ingéniosité réside dans le fait qu’au premier ennemi détruit, un petit compteur apparait en dessous du compteur de caisses, ce dernier est en fait un chronomètre de quelques secondes pendant lesquelles il vous faudra enchainer un maximum d’ennemis au lock shot pour obtenir la même valeur de la dernière caisse récupérée et ce quelque soit votre distance.

Quand le chrono tombe à zéro, il faut recommencer la manœuvre et ainsi de suite pour faire gonfler le score...

Cave signe une nouvelle fois un très bon shoot, nerveux à souhait avec un système de scoring aux petits oignions qui ravira tous les amateurs de boulettes. Si vous avez les moyens, ne vous privez pas et procurez vous cette board de toute urgence !


NOTE : 08/10