Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Arcana Heart
Moooooooeeeeeeeeee !
Vous n’avez pas le m

Voir des petites bonnes femmes se cr

Le choix est d’ailleurs assez judicieux, le jeu ne demande pas de ressources hallucinantes, autant en faire profiter un maximum de gens. Les décors sont fixes mais zooment et dézooment comme dans Guilty Guear ou Samourai Spirit. Les personnages sont très bien animés, détaillés et aux charismes très différenciés. Le personnage principal, Arcana, possède une mèche rebelle en forme de coeur. C’est mignon tout plein

Le mode scénario propose des phases de digital comics. Ceux qui n’aiment pas ça se retourneront sur le mode arcade et s’ils sélectionnent par erreur le mode scénario, sachez qu’il y a tout à fait moyen de zapper ces séquences. Pas de panique. Mais les amateurs sauront les apprécier à leur juste valeur.

Le gameplay est assez basique et propose une gamme de coups finalement assez limitée. Outre la possibilité de courir, vos personnages peuvent effectuer des doubles sauts et bloquer les coups, même en plein saut. Et il y a bien entendu les coups spéciaux très destructeurs qui font mal par où ça passe et qui sont généralement accompagnés par de beaux effets spéciaux.

Arcana Heart, c’est vrai, n’est pas le jeu du siècle, mais il plaira certainement aux bons clients des jeux de baston. Il n’est pas indispensable mais il est sympa à avoir dans une collection, aux côtés de Melty Blood et autres Spectral Vs. Generation . Je vous donne ces quelques exemples pour vous situer.

Lors de la sélection du personnage, vous avez le choix entre le gameplay original ou full. Cela fait directement référence aux deux versions du jeu sorties en Arcade. Mais ce n’est pas tout. Après avoir choisi un personnage, vous devrez lui faire correspondre un Arcana. Le choix est fondamental car il détermine les coups spéciaux de votre personnage. Ainsi, vous pouvez choisir votre personnage préféré et votre gameplay préféré simultanément. Et pour cela on dit quand même bravo, c’est tout bête, mais il fallait y penser et surtout le faire.

Le menu à explorer est assez riche : vous aurez la possibilité de visionner des artworks mais aussi des vidéos comme l’intro en dessin animé en haute définition. Les intros des versions arcade sont aussi présentes pour ne pas choquer les puristes qui se seraient émus de ne pas les retrouver. C’est bon, ils peuvent arrêter de prendre du Xanax.

Arcana Heart ne va pas plaire à tout le monde, c’est certain, mais il se bonifie avec le temps, une fois que les finesses du gameplay sont bien maîtrisées. Il n’en reste pas moins vrai que le jeu s’adresse délibérément à un public d’otakus mais les amatuers de jeu de baston devraient céder rapidement à l’appel du poing sur le nez.

Graphismes : 84%
De la belle 2D colorée comme on aime.

Animation : 75%
Ce n’est pas vraiment le délire total : les décors sont rigides mais par contre l’animation des personnages est léchée.

Jouabilité : 73%
Classique du premier abord mais finalement assez complexe à bien maîtriser.

Bande Son : 79%
Une bande-son agréable et japanisante.

Intérêt : 71%
Arcana Heart est un bon petit jeu de baston sympa qui a l’avantage de renouveler le stock de combattants habituels qui font office de références dans le genre.

Note Globale : 72%
A réserver néanmoins à un public de convertis.


NOTE : 07/10