Consoles-Fan
21/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Folklore
Que fais-tu pour le carnaval ? Pour le carnaval, pour le carnaval !
Je m’d

Sorti dans l’indiff

Chaque année, il y a un grand bal ! Il y a un grand bal, ce n’est pas si mal !

C’est certain, Folklore ne pourra pas vous laisser indifférent. Pour ma part, j’ai trouvé le titre de Sony Japan terriblement accrocheur car en plus d’offrir une expérience vidéoludique très dépaysante, Folklore est à classé parmi un genre peu représenté de nos jours : le jeu d’aventure/action. Le principe est assez original puisqu’une fois que vous éliminez vos adversaires, vous pouvez les capturer. En réalité, vous ne frappez jamais vos ennemis mais vous invoquez vos alliés via les diverses touches de la manette afin qu’ils effectuent une attaque, une défense ou une magie. Ces invocations vous coûteront plus ou moins cher en barre d’énergie. Mais de simple coups peuvent vraiment être utilisés à volonté ou presque puisque votre barre se recharge d’elle-même. Vous ennemis ont une sorte d’âme qui apparaît au-dessus d’eux lorsque vous les frappez. Lorsqu’elle est rose, il faut appuyer sur un gâchette et secouer votre manette afin de l’extirper et de la capturer. Soit vous n’avez pas en stock cet ennemi et vous pouvez lui dédier un des 4 boutons principaux de la manette, soit vous possédez déjà la créature et vous lui permettez d’évoluer en augmentant son level.

Folklore vous propose de jouer soit à la place d’un personnage féminin, Ellen, à la recherche de son passé, soit à la place d’un personnage masculin, Keats, une sorte de journaliste de l’occulte. L’intérêt est de vous proposer deux scenarii qui intéragissent entre eux mais qui, dans l’absolu, ne vous proposeront finalement que le même jeu ou presque, à quelques embranchements près. Néanmoins, c’est un petit plus qui a le mérite d’exister mais qui prolonge assez fortement mais artificiellement la durée de vie. De plus, les programmeurs ont pris un malin plaisir à vous faire repasser plusieurs fois par les mêmes endroits et pour ceux qui n’en auraient pas encore assez, il y a les quêtes annexes disponibles dans le pub irlandais mais qui ne serviront finalement qu’à revisiter des endroits déjà explorés, histoire d’en remettre une couche. Ces quêtes sont en plus vraiment très simples et n’apportent vraiment pas grand chose : en effet, les univers visités sont trés linéaires et il n’était donc pas vraiment possible d’apporter de véritables variantes comme on aurait pu en trouver dans un monde plus “libre”. Donc Folklore fort court, et c’est à mon avis son gros défaut.

Pour le reste, le jeu se défent très bien. Le jeu est vraiment très joli et coloré. L’ambiance est originale : Folklore est un jeu à connaître. De plus, les musiques sont très réussies : symphoniques et douces à la fois. Le système de jeu est lui aussi intéressant bien que l’idée d’invoquer d’autres créatures pour se battre ne soit pas une réelle nouveauté. Mais on la rencontre tout de même rarement.

Les boss sont intéressants et bien réalisés. L’idée principale du jeu est qu’il faudra trouver la bonne invocation efficace pour en venir à bout puisque certains ennemis seront en effet insensibles à certaines de vos attaques. Une fois que l’on a compris, il n’y a plus de grande difficulté et la technique laisse donc rapidement la place au bourrinage.

Folklore est vraiment une belle réussite, aussi il est rageant de constater que le framerate n’est une fois de plus pas au rendez-vous des jeux fluides... Et s’il y a trop de monde à l’écran, le framerate chute littéralement : visiblement, la PS3 est sur les genoux. Et la caméra qui effectue parfois des mouvements brusques a un peu trop tendance à mettre en évidence ce défaut.

Néanmoins, Folklore est la surprise innatendue que tout le monde n’espérait plus sur PS3, après quelques déceptions monumentales, la PS3 accueille enfin un jeu qui mettra du beaume au coeur des fans désespérés.

Graphismes : 90%
J’aime beaucoup, il y a une véritable recherche artistique et même si le choix des couleurs n’est pas toujours mon préféré (par exemple, je préfère des tons moins agressifs à la Trusty Bell), j’adhère !

Animation : 73%
30 images par seconde mais des décors très réussis et détaillés qui viennent compenser ce manque.

Jouabilité : 73%
Le gameplay qui paraît simple d’accès au début devient rapidement brouillon avec la multiplication des invocations qui paraissent pourtant parfois un peu inutiles : certaines créatures font en effet parfois des choses bien semblables mais n’existent que pour justifier que les ennemis soient insensibles à tel ou tel type de créature.

Bande Son : 95%
Sublime bande-son symphonique.

Intérêt : 92%
Une bien belle expérience.

Note Globale : 84%
J’ai vraiment adoré l’ambiance de Folklore même si au final le jeu passe pour une petite production, mais une petite production pleine de talents. On sent bien que les développeurs ont un vrai sens du design et de la créativité fantasmagorique mais à côté de cela, il manque une pincée de je ne sais quoi pour en faire un hit.


NOTE : 08/10