Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Guitar Hero III : Legends of Rock
Et une simulation de triangle
C’est pour quand ?

A la sortie de chaque Guitar Hero, on flaire le danger de ne voir en ce nouvel opus qu’un data disk de l’

J’ai vraiment envie de démarrer ce test en vous parlant de la playlist de ce jeu puisque c’est tout de même un des points les plus importants du jeu et franchement, c’est pour l’instant ma préférée de tous les Guitar Hero sortis jusqu’à présent. Il y a du lourd : Guns ‘n roses, The Who, Santana, The Sex Pistoles, Aerosmith, Sonic Youth, les Rolling Stones, Disturbed, Muse, Metallica, Kiss, Red Hot Chili Peppers, ZZ Top, Pearl Jam, The Scorpions, Slipknot, Iron Maiden... Pfiouuu ! Comment ça déchire le slip !

Pour la petite histoire, Neversoft Entertainment a repris la série puisqu’Harmonix qui travaille désormais sur Rock Band pour le compte d’Electronic Arts a cédé sa place. Et on sent bien que la nouvelle équipe de développement a voulu mettre son grain de sel pour se faire remarquer : enfin oubliée la trame habituelle du groupe de rock qui évolue et remplit des salles de plus en plus grande en partant de la cave clandestine au mégaconcert en plein air. Cette fois-ci, il y a un semblant de scénario avec pas mal d’endroits inhabituels. Vous tournerez même votre clip et jouerez dans une prison pour des détenus. Le tout sera ponctué par des petits dessins animés qui font très Gorillaz.

Techniquement, c’est aussi le plus beau des Guitar Hero. Graphiquement, les personnages sont plus détaillés, essentiellement au niveau des vêtements. Ils semblent en effet moins rigides et leur chevelure est également mieux animée. Mais c’est au niveau des animations qu’on assiste à une véritable surenchère. Les décors sont de plus en plus fouillés et évolutifs ce qui est tout de même bien sympa puisqu’on ne peut découvrir un nouveau décor que tous les 4 morceaux au minimum. Le light-show est efficace et très présent, il suit parfaitement le rythme des morceaux. Et cet aspect est plus que sympa car le joueur ne peut pas toujours profiter des décors lorsqu’il joue, concentré sur sa partition. Mais là, les changements vifs de couleur et les animations nombreuses ainsi que les quelques incrustations vidéo plongent le joueur littéralement sur scène. En avant-plan, on peut voir parfois des spectateurs monter sur la scène et plonger dans la foule.

La grosse nouveauté de cet épisode est l’arrivée des duels qui transforment Guitar Hero en un jeu d’affrontement offline ou online des plus passionnants puisqu’il est possible d’enquiquiner son adversaire en faisant trembler sa partition (ampli en surcharge), en rajoutant des notes ou même carrément l’immobiliser. Pour revenir dans la partie, l’adversaire doit actionner comme une fou le vibrato !

Au niveau du contenu, là aussi, il y a de quoi faire : outre les nouvelles chansons à débloquer, vous trouverez en magasin des nouveaux persos, des nouveaux styles, des nouveaux vêtements et des vidéos que vous achèterez avec les brouzoufs que vous gagnerez à l’occasion de vos concerts.

Comment ? Vous ignorez comment on joue à Guitar Hero ? Eh bien le gameplay est assez proche de Pop’N Music : Il faut enclencher les boutons de la bonne couleur au moment où ils franchissent une ligne de repère. Pour valider votre combinaison, vous donnez un coup de gratte. Au plus votre série de notes sans faute sera longue, au plus vous aurez de points : classique ! Mais à côté de ça, vous pouvez également gonfler votre jauge de Star Power en réussissant les notes dont les boutons ont pris la forme d’une étoile. Levez votre guitare vers le haut et lâchez-vous en augmentant vos points encore plus fortement. Tant que le Star Power est enclenché, les boutons sont bleus mais grâce à leur position sur la particion, vous pouvez très bien vous en sortir. Mais disons que ce n’est pas le moment de perdre les pédales.

Guitar Hero 3 est un excellent cru, à mon avis le meilleur jusqu’à présent pour l’aspect multijoueurs et la playliste absolument exemplaire, mais il est vrai qu’encore une fois, là, c’est une question de goût.

Graphismes : 92%
You rock baby !

Animation : 90%
Super fluide mais pas de véritable effet de surprise pour la XBox 360 puisque le jeu de caméra est préprogrammé.

Jouabilité : 90%
Même ceux qui n’ont jamais joué avec une vraie guitare s’y croient.

Bande Son : 95%
Oulaaaa, du très grand, les amis, du très grand !

Intérêt : 92%
Pas mal d’éléments à débloquer, le jeu en ligne et des morceaux cultes à jouer et à rejouer, encore et encore.

Note Globale : 92%
Une excellente série qui arrive à se renouveler et à devenir encore meilleure.


NOTE : 09/10