Consoles-Fan
16/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Viva Pinata Party Animals
Tu sais pourquoi ils ont
Ouais, c’est parce qu’y a plusieurs animals !

Changement de concept et changement d’

Le jeu se déroule en une série de courses à la Mario Kart et de minigames à la Mario Party. Cool, vous avez donc deux jeux pour le prix d’un. Si les environnements des minigames sont assez basiques, les circuits éclatent de toute leur beauté. Certes, il y a quelques baisses de framerate mais essentiellement pendant la présentation des circuits, donc rien de bien grave. C’est beeeeaaaaaauuuu ! Mais que c’est beeeeeaaaaaauuuuu ! Sobre, mais beeeeeaaaaaauuuuu !

Par contre, le pilotage des pinatas se fait très sèchement et le plaisir de conduite n’est donc pas à son maximum. Au contraire, les minigames sont eux, très jouables, mais pas vraiment originaux. Du moins, la plupart des jeux ont déjà été rencontrés ailleurs, parfois même en mieux. J’ai en tout cas été rarement surpris. Donc, viva Pinata Party Animals n’est ni un bon jeu de course, ni un bon party game. A force de trop en vouloir, Krome Studio n’a rien su vraiment maîtriser.

L’humour très visuel et auditif (ça gesticule et ça rote) est bien présent mais malgré ce manque de savoir-vivre flagrant, Viva Pinata s’adresse à un public de jeunes joueurs débutants tant le jeu est simple et basique. Les gamers passeront sans doute leur chemin mais on comprend aisément la politique de Micosoft de vouloir proposer un titre qui ne fera pas honte aux parents lorsque les enfants découvriront ce que Papa Noël leur aura apporté. En effet, garanti sans violence, Viva Pinata convaincra les parents les plus rebelles que les jeux vidéo, c’est aussi pour les gentils enfants.

Et vos gentils enfants peuvent même jouer avec 3 copains offline ou online, de quoi réhausser un peu l’intérêt. Je dis bien un peu car on a vite fait de ne pas relancer une deuxième partie. Viva Pinata se déguste à dose homéopatique car on a trop souvent l’impression de jouer aux mêmes minigames. Seul le contexte change.

Pour ma part, j’ai quand même apprécié ce petit soft en l’acceptant tel qu’il est, mais il faut dire que je suis fan de ce genre de titres et sur le plan technique, Viva Pinata est au point. Cependant, il est dommage que Microsoft ait abandonné une excellente licence comme Kung Fu Chaos. Cela tournait sur la première Xbox et c’était nettement plus abouti. Et là, y a comme un hic !

Graphismes : 84%
Plein de belles couleurs !

Animation : 78%
Cela crachote un peu.

Jouabilité : 56%
On dirait parfois un jeu de hasard...

Bande Son : 63%
Saviez-vous que les Pinatas ont un fort accent marseillais ?

Intérêt : 65%
Un genre pas très bien représenté sur XBox 360 et du coup difficile de faire la fine bouche.

Note Globale : 67%
Pas inoubliable dans l’absolu mais vraiment très joli à regarder.


NOTE : 06/10