Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Blacksite : Area 51
A ne pas confondre avec
Pastis 51

Blacksite Area 51 est un jeu popcorn, c’est-

Car Blacksite Area 51 possède également quelques atouts. Déjà, le jeu est assez humoristique. Le scénario se heurte à des situations aussi inutiles, inattendues et parfois pittoresques. Par exemple, le militaire qui décide d’arrêter le char pour aller faire pipi et qui vous demande de ne pas mater. Si ça vous intéresse, il vous enverra la photo !

L’ambiance est aussi très bonne, remplie de clichés rigolos. Les aliens qui vous attaquent, il y en a de toutes formes. Cela change de la guerre 14-18 ! Et en plus, cela permet de proposer des ennemis qui ont parfois une bien belle taille.

Techniquement, le jeu est loin d’être mauvais. J’ai bien repéré de rares baisses de framerate mais rien de terrifiant. Dans l’ensemble, le jeu tourne à 30 images par seconde. Mais en contrepartie, Black Site est plutôt joli ! Le bump mapping est dans l’ensemble très réussi et la modélisation tout à fait correcte. J’ai particulièrement apprécié la destruction des décors : le moteur physique est diablement efficace. L’équipe de Stranglehold aurait-elle donné un coup de main au passage ? En tous cas, désolé, mais je n’en attends pas moins d’un jeu next-gen même si aujourd’hui, beaucoup n’atteignent pas ce niveau d’interactivité.

Et peu à peu, ce Blacksite m’est devenu terriblement sympathique. Il faut dire qu’il utilise les ficelles du jeu vidéo classique bien plus que le FPS réaliste. Ici, on laisse la place belle aux boss de fin de niveau à détruire : le challenge n’en est que plus passionnant. Il est cependant vraiment dommage de constater que malgré des atouts technologiques indéniables, Blacksite commet quelques erreurs. Par exemple, les loadings en cours de partie ne sont vraiment pas discrets : ils figent bien souvent l’écran. Le système de portes à ouvrir mais qui ne s’ouvrent que lorsque tous vos coéquipiers sont prêts n’est qu’un déguisement de plus. Cependant, on comprend pourquoi ils l’ont fait car il semble qu’il faille ménager le moteur du jeu. Arrivez trop rapidement dans une zone de jeu et vous vous verrez le décor apparaître par gros bloc. C’est moche et c’était surtout à éviter. Et visiblement, le Z Buffer, chez Midway, on ne connaît pas. Les hélicoptères traversent les arbres. C’était tout à fait évitable, il suffisait de ne pas mettre d’arbre sur le passage précalculé de l’hélicoptère puisque ça se produit même dans les cinématiques utilisant le moteur du jeu. Les personnages traversent certaines parois sans broncher. Tout cela est fort dommage mais ce n’est pourtant pas cela qui va vous empêcher de vous amuser.

Il reste cependant un défaut à soulever : le jeu est vraiment très court et se termine en une soirée. Bon, ok, jusqu’à tard dans la nuit. Mais tout de même. Pourtant, Blacksite dispose de nombreux endroits géographiques et donc, il n’y a pas eu vraiment de paresse en ce qui concerne la modélisation. En réalité, les environnements sont très rapidement traversés et quelquepart, ça fait plaisir car cela nous change de ces jeux qui vous font tenir un maximum de temps au même endroit pour prolonger la durée de vie. Blacksite, c’est tout le contraire, et donc, bien que le jeu soit vaste, il est court. Mais dans ce cas-ci, c’est presque une qualité.

Graphismes : 74%
Pas mal du tout même si cela fait tout de même un peu production occidentale en manque d’imagination.

Animation : 57%
Les décors sont souvent destructibles par contre, certaines textures apparaissent un peu tard et je ne parle même pas du clipping. Dans l’ensemble, le jeu reste fluide mais il est souvent buggé.

Jouabilité : 70%
Le gameplay est basique mais surtout très classique et ça, pour moi, c’est un bon point. Blacksite reprend les ficelles du jeu vidéo avec ses boss et leurs points faibles : j’adore.

Bande Son : 67%
Correcte mais les dialogues sont un peu bêbêtes et servis de manière trop scriptée.

Intérêt : 73%
La durée de vie n’est pas immense mais j’ai passé un agréable moment sur Blacksite qui, tout en étant un FPS de plus sur la XBox 360, emprunte d’autres chemins.

Note Globale : 71%
Finalement, Blacksite aura été bouclé en deux soirée mais il fait définitivement partie des titres sympathiques de la XBox 360.


NOTE : 07/10