Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Atonement
Chipie, casse-toi, reviens !
Chipie, t’es loin, fous le camp !

Le r

L’histoire nous compte comment certaines décisions peuvent détruire toute une vie et modifier à jamais une destinée. La narration se déroule en deux phases. La première phase, un peu avant la guerre, montre la vie d’une famille assez fortunée. La cadette, qui adore écrire et déborde d’imagination est témoin d’une scène assez étrange. Le fils d’une des servantes de la maison oblige sa soeur aînée à se déshabiller. Par après, elle trouve une lettre grivoise de ce dernier adressée à sa soeur. Lorsqu’elle découvre sa cousine Lola en train de se faire violer, elle est persuadée de l’identité du coupable et envoie le jeune homme en prison.

Celui-ci ne pense plus qu’à une seule chose, rejoindre sa bien-aimée car il s’agit bien entendu d’une énorme bavure. Il quittera assez rapidement la prison car il s’engagera dans l’armée, dans l’espoir de retrouver sa douce. C’est la seconde partie du film.

La mise-en-scène est géniale, la photographie superbe et la bande-son qui se dévoile au rythme répété d’une machine à écrire est tout simplement ingénieuse. Brillant en tous points, Atonement est LE film à ne pas rater en ce début d’année.


 R