Consoles-Fan
24/05/2018

Auteur
  

2943 articles en ligne

 
Aero Blaster
Un excellent petit shmup,

Aero Blaster est l’arch

Il était une fois deux petits navions...

L’histoire est un éternel recommencement : même en 2030, la Terre est à nouveau l’objet de toutes les convoitises. Votre ennemi, le Mega Load Masters, détruit peu à peu toute trace vie à l’aide de ses machines surarmées. Alors que toute issue favorable parait impossible, une lueur d’espoir apparaît : Charles K. Takeda, chercheur de génie, avait vu le coup venir.et l’heure de la riposte est proche. Ce brave Charles a travaillé en secret sur deux chasseurs de combat équipés d’une arme révolutionnaire : le Buster System.

PNG - 5.5 ko
Air Buster aux USA

Cette arme permet à l’appareil de détruire tout ennemi par simple pensée de son pilote.

Charles K. Takeda a entraîné ses propres enfants (Holly -l’avion rouge et Mike - le orange) au maniement de ces armes fatales. L’heure de la revanche a sonné... 1, 2, 3... Largage !

Une conversion fidèle à l’arcade

Développé et édité par Kaneko, Aero Blaster (Air Buster aux USA) est un shmup à scrolling horizontal sorti dans les salles d’arcade en 1990. Il fut porté un an plus tard sur Megadrive et PC Engine. La version MD a été directement développée par Kaneko, là où sur Nec, Hudson Soft était aux commandes.

Les deux versions sont fidèles à la version arcade, et elles se permettent même le luxe d’offrir du son stéréo, chose qui n’était pas possible avec le PCB Jamma d’origine (car c’est une limitation inhérente à ce format arcade).

Les deux versions consoles sont proches mais pas identiques. On notera que la version PC Engine dispose d’un bandeau noir pour afficher les scores, là où le jeu est plein écran sur MD. Le second niveau a également été simplifié sur la console Nec, sans doute pour garder la vitesse d’exécution du passage dans les couloirs. Certains sprites m’ont également semblé plus gros sur Megadrive.

le boss du premier niveau

L’arsenal est tout ce qu’il y a de plus classique : en plus du tir normal, évolutif en puissance et en étendue à l’aide des options P, vous disposez des possibilités

  S : ajoute jusqu’à deux modules accompagnateurs à votre vaisseau,
  M rouge : ajoute des missiles,
  M vert : ajoute des missiles à tête chercheuse
  H : ajoute un satellite tournoyant autour du vaisseau, sert de tir secondaire et de bouclier,
  R : rajoute des tirs arrière,
  6 : permet un tir dans six directions,
  B : ajoute les patins, utile au second niveau,
  $ : donne des points sachant qu’on gagne une vie tous les 200 000 points.

Un second niveau inoubliable

Le jeu est composé de six niveaux :
  Seaside Front, les abords d’une ville, belle mise en bouche.
  Mechanized cave, une cave pleine de surprises.
  Scramble, l’ascension jusqu’à l’espace.
  Out of Gravity, l’espace et ses contrariétés.
  The Borderline, l’abord de la base ennemie.
  Death Circus, la base ennemie, la fin est proche.

PNG - 10.5 ko
le fameux

On distingue deux types de niveaux : les trois premiers niveaux et le dernier où c’est du shmup classique, et les niveaux quatre et cinq qui sont joués dans l’espace et où la gravité est modifiée. Le vaisseau hérite alors d’une sorte d’inertie qui nécessite un peu de pratique.

Chose étrange : les niveaux sont interrompus par un écran de chargement qui montre les héros du jeu pendant plus de cinq secondes. On se serait presque cru sur CD !

Mon intertitre parle du second niveau : j’y viens. S’il y a bien un passage culte dans ce jeu, il se situe bel et bien dans ce second niveau. Tout commence pourtant lentement : vous abordez une cave, avec son lot d’ennemis et d’un coup tout s’emballe. La grotte laisse place à une base et le scrolling s’emballe. Des couloirs ont parcourus à vitesse vertigineuse, et non seulement les ennemis vous tirent dessus mais il vous faut également prêter attention aux décors.

Fort heureusement, des patins sont disponibles sous forme d’options, ils vous permettront d’amortir le contact avec les mûrs à défaut de vous protéger à 100%.

C’est un passage fantastique, un véritable morceau de bravoure, que tout shmupper qui se respecte vous contera avec un pincement au cœur tant c’est jouissif.

Un titre sans prétention mais qui procure beaucoup de plaisir.

PNG - 5.2 ko
les fameux couloirs du niveau 2

Alors oui, ce n’est pas le plus beau shoot sur Megadrive. Les musiques sont entraînantes à défaut d’être superbement orchestrées, et certains bruitages sont parfois proches du ridicule. On pourrait même lui reprocher son manque d’audace tant le contenu est classique.

Mais l’essentiel est là : le gameplay est nerveux, le vaisseau répond au quart de tour et l’animation ne faillit jamais même à haute vitesse. Et le jeu propose un défi de bon niveau, avec des boulettes par dizaines.

Parmi la myriade de shmups horizontaux sur MD, Aero Blaster occupe une place de choix aux côtés des Thunder Force.

bobflappy


TAGS : shmup, Shoot’em up, arcade, Air buster, aero blaster, kaneko.
NOTE : 08/10