Consoles-Fan
17/08/2018

Auteur
  

2997 articles en ligne

 
John Rambo
C’
mais on y va quand m

Plus de 20 ans apr

Pour cet opus on retrouve notre John Rambo reconvertit en attrapeur de serpent en pleine jungle birmane dans laquelle il vit une paisible retraite au milieu des paisibles citoyens dans un paisible petit village...malheureusement (ou plutôt heureusement) pour lui un groupe de missionnaires évangélistes va le ramener à la réalité...SA réalité.

Les pauvres bougres se sont mis en tête d’aller aider un village du peuple Karen (but louable quand on sait ce qui se passe la bas...) oppressé sans cesse par l’armée birmane et ses tyranniques généraux...le groupe arrive néanmoins à convaincre Rambo de les y conduire par bateau (malgré les avertissements répétés de ce dernier)

De retour et après une courte pause au village Rambo apprend que (évidemment) le groupe s’est fait capturé et emprisonné par l’armée.

Il est alors chargé d’escorter jusqu’au point de "largage" des missionnaires, un groupe de mercenaires US chargé de récupérer lesdits missionnaires le tout sans bobo...

Mais c’est mal connaitre Rambo qui a "la guerre dans le sang" et qui va participer au conflit...

Voila pour le scénario qui n’a rien d’original mais qui a le mérite d’être efficace...

Du Rambo, du vrai !!!

Allons droit au but, ce dernier Rambo est extrêmement violent, Stallone va au cœur des choses et nous livre une vision crue mais vraie de la guerre telle que l’on peut se l’imaginer voire pire encore.

Certaines scènes sont proprement insoutenables et feront détourner les yeux de pas mal de monde, mais le plus inattendu c’est la réponse de Rambo. Il tue avec une haine viscérale (sans jeu de mot, pour ceux qui ont vu le film...) qui dépasse celle des opposants. Tout aussi cruel et horrible, John Rambo décime, démembre, explose tout ce qui passe à bout de sa pétoire et (changement mineur) de sa machette...

Petite nouveauté, les mercenaires sont bien utiles et l’ensemble du film parait du coup plus crédible étant donné que ce n’est pas Rambo tout seul contre l’ensemble des militaires birmans...une coopération bienvenue qui offre de sympathiques moments.

Le film est sans temps mort, on en prend plein la tronche pendant 1h30 et on sort de la salle aussi crevé que si l’on avait participé à cette guerre-boucherie...

Vous l’aurez compris, avec ce film Stallone fait du rentre dedans (un genre qui lui va comme un gant) et nous livre un ultime opus de son héros au bandeau rouge dont il clôt le cycle avec brio au moyen d’une fin inattendue mais surtout logique...

Un grand bravo et un immense merci Monsieur Sly !!!


Un film de Sylvester Stallone

Avec :

Sylvester Stallone est John Rambo

Julie Benz est Sarah

Paul Schulze est le Docteur Michael Burnett

Matthew Marsden est School Boy