Consoles-Fan
23/05/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2785 articles en ligne

 
Call Of Duty 3 : En Marche Vers Paris
France Normandie...
Treyarch au rapport !

Apr

Back to WAR

Le contexte n’a pas changé et on a toujours droit à de la Seconde Guerre Mondiale pour ce qui est du cadre mais là où COD 2 nous proposait de parcourir le monde en retraçant les grandes batailles du conflit (Stalingrad, El Alamein, le débarquement de Normandie, la colline 400...) ce troisième opus se passe UNIQUEMENT dans notre beau pays !

Oui vous avez bien lu, toutes les missions se déroulent en France où l’on va traverser entre autres Saint-Lô, la Mayenne, Touchy et la forêt de Chambois...

On ne change pas une recette qui est bonne et cela les gars de chez Treyarch l’ont parfaitement compris !

On avance donc toujours en compagnie de nos camarades qui ont gagné pour l’occasion un peu d’I.A (Intelligence Artificielle) dans une action sans temps mort à la mise en scène diablement efficace ! Le cœur de COD n’a pas changé : du spectacle, du spectacle et encore du spectacle ! A l’image de l’exceptionnelle première mission, le jeu est bourré de scripts en tous genre vous offrant de bonnes doses d’adrénaline !

Comme dans l’épisode précédent vous aurez droit à des missions à pieds mais aussi en véhicules (les missions où vous devez traquer un char allemand en plein village normand et où vous devez vous enfuir en jeep d’un complexe prêt à exploser sont géniales...)

Vous prendrez tour à tour le contrôle de différentes factions : anglaises, polonaises et américaines sauf que dans cet épisode vous changerez de camp toutes les missions (et non en fin de campane comme dans l’épisode 2)

Passez la seconde sergent !

D’un point de vue réalisation, c’est encore plus beau que le deuxième épisode sans toutefois atteindre la qualité que peut offrir la 360, cela reste tout de même très agréable à l’œil et l’on soulignera encore une énorme attention sur les effets spéciaux (notamment la fumée)

Niveau animation, plus aucun ralentissements au menu, c’est fluide, les soldats paraissent un peu moins raides que dans le deuxième épisode... C’est du tout bon !

Le volet sonore est également superbe, comme pour le précédent volet... L’ambiance est formidable et l’impression d’immersion est totale.

Au niveau du gameplay on notera quelques petits plus comme l’intégration de phases de QTE (mais là encore scriptées) ou la possibilité de renvoyer une grenade tombée trop près de nous (sympa mais elle explose souvent en l’air quand ce n’est pas dans notre main).

Peu de changements pour l’IA mais on constate que celle-ci est loin d’être au point : soldats ennemis qui défilent devant votre canon alors que vous venez de tuer l’un d’entre eux, pas de réaction défensive lorsque vous leur tirez dans le dos... Pour vos camarades, ils ont toujours cette manie de se coller devant vous, même s’ils font de meilleurs cartons que dans le premier épisode, ils manient bien le renvoi de grenade ce qui est souvent synonyme d’efficacité pour les pertes ennemies...

Pour le multi là aussi on prend les même et on recommence (QG, Deathmatch, CTF,...) rien de bien folichon...

Victoire ?

Call of Duty 3 n’est pas un mauvais jeu, loin de là... Mais il faut bien avouer qu’il s’agit plus d’un add-on au fantastique Call of Duty 2 que d’un véritable jeu à part entière.

Treyarch a juste repris le fond du jeu pour le coller à une série de missions en changeant juste le cadre (la France) mais la recette marche, le jeu est très plaisant à jouer, la réalisation est très honnête et la campagne intense.

Ce jeu ne sera donc pas la relève de la série, il reste néanmoins très agréable et réserve son lot d’émotions mais il est à prendre en occasion.


NOTE : 07/10