Consoles-Fan
20/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Cool Cool Toon
Cool
Raoul

Les jeux de danse sont

Jet Set Radio !

Les graphismes de Cool Cool Toon sont certes beaucoup plus mignons et encore plus cartoon que ceux de Jet Set Radio mais la technique graphique y ressemble furieusement. Tous les personnages sont donc en 3D mais donnent une apparence 2D hyperfluide, hyperstylisée.

Les décors de Cool Cool Toon sont très réussis. Quelques éléments sont gérés en distorsion et ils évoluent en fonction de votre façon de jouer. Cela rappelle en fait le principe de Samba de Amigo. Sauf que Samba de Amigo, c’est vraiment le délire complet, il faut chercher comme un fou les endroit où rien ne bouge ! Ici, tout est plus calme et l’ambiance fait un peu "légume mou" une fois qu’on a essayé Samba. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, Cool Cool Toon est bien réalisé, avec du mapping animé ci et là. En fait, c’est la faute de Samba qui est trop bien réalisé !

Les graphismes, c’est pas tout ça...

Vous serez d’accord avec moi si je vous dis que le plus important dans un jeu musical, ce sont les musiques. Et malheureusement, les musiques de Cool Cool Toon sont plutôt "cheap". On croirait parfois entendre de la musique de supermarché. C’est sans doute à cause de ce point essentiel que je ne vais pas vous conseiller d’acheter Cool Cool Toon... On a tout de même droit à quelques chansons en japonais. Ouf !

Quand même du nouveau !

La jouabilité de Cool Cool Toon innove tout de même. Là où la plupart des jeux de musique vous demandent d’appuyer en rythme sur des boutons, Cool Cool Toon vous demande également d’appuyer sur des boutons mais également de positionner votre stick analogique, le tout synchronisé. A l’écran, ce n’est d’ailleurs pas toujours très clair pour savoir quelle sera la prochaine commande à faire tant les commandes sont serrées et apparaissent dans un cercle. Cela relève plus de l’estimation. D’habitude, les commandes sont sur une ligne et il n’y a pas de confusion possible.

En voulant innover, SNK rend la jouabilité plus ardue et du coup le challenge est parfois de taille. Il faut aussi trop se concentrer pour accomplir la prouesse du sans faute. Du coup, on ne profite pas vraiment des graphismes du jeu tant on est concentré sur les commandes à reproduire. C’est donc tout le contraire de Space Channel 5 où c’est le jeu en lui-même qui est à observer, ce qui est beaucoup plus agréable.

Cool Cool Toon est un jeu sympa malgré tout mais il faut être un grand fan de jeux musicaux et avoir déjà acheté Samba de Amigo, Space Channel 5, Pop and Music, et Puyo Puyo Da ! qui lui sont supérieurs. Si vous remplissez ces deux conditions, allez-y, mais vous êtes sûrs qu’il n’y a pas un autre jeu qui vous tente sur Dreamcast ?

- Voir la galerie d’images">

Graphismes : 82%
Les graphismes sont mignons mais le choix des couleurs est assez bizarre.

Animation : 92%
Les personnages se trémoussent sur la musique de façon marrante. Les mouvements de caméra sont fluides.

Jouabilité : 81%
Une jouabilité originale mais ardue au début.

Bande Son : 56%
Gargl ! Pour un jeu musical, on n’aurait pas pu rêver pire !

Intérêt : 52%
Cool Cool Toon manque un peu de pêche, de bonnes musiques, on a du mal à s’y attacher. Dommage, car à la base, c’est tout à fait mon style de jeu.

Note Globale : 69%
A moins de collectionner systématiquement tous les Rythm Games, il n’y a pas vraiment de raison pour vous procurer Cool Cool Toon.


NOTE : 06/10