Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
  

2926 articles en ligne

 
M
Rangez vos calculettes
Sortez vos cerveaux

Apr

Il n’y a pas de remède miracle et je ne contredirai pas Nintendo sur ce point. D’ailleurs, s’il y en avait eu un, je n’aurais sans doute pas pris ce logiciel au sérieux. C’est sans doute justement parce qu’il n’y a pas vraiment de surprise et qu’il faut travailler que cette méthode va marcher.

La plupart des étudiants qui éprouvent des difficultés à calculer ont tout simplement trop souvent sortis leur calculette pour effectuer des opérations simples. Puisqu’ils aiment tant l’électronique, c’est l’occasion pour eux de prolonger leur passion sur DS, mais cette fois-ci, en calculant, en s’entraînant et en répétant les opérations. Si aujourd’hui vous connaissez vos tables de multiplication, c’est bien parce que vous les avez apprises un jour par cœur.

Bien entendu, au fur et à mesure de votre avancée, la difficulté va augmenter. Au début, seuls les cancres au dernier stade devraient ressentir des difficultés. Cependant, même s’il est vrai que le niveau est globalement simple, il faut être rapide car chaque épreuve est chronométrée. Se pose alors le problème de la reconnaissance d’écriture qui est loin d’être parfaite. Mes « 4 » sont souvent interprêtés par des « 11 » et parfois par des « 9 ». La validation arrive parfois trop tôt et du coup il y a déjà un ou plusieurs traits qu’il faut effacer pour ne pas polluer la prochaine réponse. La perte de temps est inhérente.

Le principe des 100 cases proposées par le logiciel vous invite simplement à effectuer une série d’additions, de soustractions, de multiplications ou de divisions en faisant se rencontrer à chaque croisement le chiffre de la ligne horizontale avec le chiffre de la ligne verticale. Ainsi, vous ferez en réalité 10 exercices d’affilée faisant intervenir le même chiffre situé sur la ligne. Sans s’en rendre compte, alors que vous indiquez votre réponse, votre cerveau va déjà réfléchir à l’avance au prochain calcul puisqu’il suffit de jeter un rapide coup d’œil à la colonne suivante pour relancer le processus.

A côté de cela, divers exercices de gymnastique mentale vous seront proposés. Par exemple, il est difficile pour un homme de visualiser plus de 5 éléments sur une même ligne sans les compter. Le logiciel vous propose donc de compter deux lignes de 5 éléments et d’indiquer le plus rapidement votre réponse. Votre cerveau ne compte pas vraiment les éléments mais analyse par exemple les trous pour déduire le nombre exact d’images. Par exemple, si vous constatez qu’il n’y a un trou, vous déduisez sans compter qu’il y a 9 objets représentés. Mine de rien, vous effectuez des additions ou des soustractions sans le vouloir et de préférence en étant le plus paresseux possible puisque je vous le dis et je persiste et signe : le mathématicien est paresseux. Du moins, le bon mathématicien.

Vous voulez un autre exemple ? Eh bien vous devrez retrouver le quotient d’une division tout en indiquant le reste. Des chiffres manquent à l’appel pour composer les nombres d’un calcul : retrouvez-les. Vous pourrez même réviser vos tables de multiplication et ça, je sens que ça peut être utile pour certains...

D’autres exercices vout sont proposés mais il faut bien avouer que ce logiciel est plus un logiciel de confort qui vous sert des exercices à la demande pour vous entraîner. Vous n’apprendrez pas de trucs, la présence d’un professeur de référence fait donc plus penser à un coup marketing qu’autre chose. La DS vous accompagne juste comme support pour faire des exercices. Et ceux-ci ne seront jamais de haute-voltige : non, vous n’apprendrez rien sur le modèle de Black et Scholes ! Le jeu s’adresse donc à un public assez jeune en plein apprentissage de l’arithmétique. Il n’y aura pas non plus de « trucs et astuces » alors puisque vous avez pris la peine de lire ce test jusqu’au bout et que vous êtes visiblement intéressé et avide de savoir, je m’en vais vous expliquer comment procéder rapidement et mentalement au produits de deux nombres compris entre 11 et 19 à l’aide uniquement de calculs simples.

Prenons par exemple 13 x 18 mais bien entendu vous pouvez choisir les nombres qui vous plaisent. Prenez un des deux nombres que vous avez choisi. Dans ce cas-ci, nous prendrons 13 mais vous pouvez tout aussi bien choisir 18. Additionnez le chiffre des unités de l’autre nombre. Dans ce cas-ci 8 (ou 3 si vous aviez choisi 18). Dans les deux cas, vous arrivez à 21. Rajoutez un zéro derrière 21 pour faire 210. Il reste à faire le produit des unités des deux nombres choisis, soit 3 x 8 = 24, c’est une simple application de vos tables de multiplication. Additionnez 24 à 210 et vous obtenez 234 qui est la réponse du calcul.

Un autre exemple ? Ok. 16 x 12. Voici ce qui doit se passer dans votre tête : une série de calculs très simples : 16 + 2 = 18 => 180 ; 2*6 = 12 ; 180+12=192

Graphismes : —%
Ce n’est pas vraiment le propos de ce genre de logiciel.

Animation : —%
Hors-sujet !

Jouabilité : 63%
La reconnaissance d’écriture n’est pas au poil.

Bande Son : 60%
Cette musique de supermarché vous est offert par la Méthode Mathématique du Professeur Kageyama

Intérêt : 75%
Si cela peut aider des personnes en décrochage scolaire ou qui ont des difficultés en calcul mental, pourquoi pas !

Note Globale : 68%
Une version un peu plus poussée de ce soft me semble nécessaire car nous n’avons ici qu’une introduction assez limitée aux mathématiques.


NOTE : 06/10