Consoles-Fan
19/07/2018

Auteur
  

2984 articles en ligne

 
Ghost Squad
Otage de faire de ton mieux
G-Squad revival ?

Remarque liminaire : je suis compl

Ghost Squad est un jeu d’Arcade développé par l’AM2 et sorti en 2004 sur une carte Chihiro compatible XBox première du nom. Finalement, la XBox n’accueillera jamais Ghost Squad et c’est finalement sur une machine de génération technique fort proche qu’il débarque : la Wii.

Nous avons déjà longuement débattu sur l’intérêt de porter des jeux utilisant des light gun sur Wii. La Wiimote ne propose en effet pas un véritable système de visée. On joue plutôt à la souris avec une cible visible à l’écran. Le tour de force que nous propose Maître Sega aujourd’hui est de proposer un jeu vraiment jouable sans système de cible puisque le pointeur n’est qu’une option. En plus, l’enlever vous rapportera plus de points ! Certes, il faut aller calibrer le gun et puis il ne faut plus trop se promener dans la pièce et faire le kakou en se suspendant au lustre pour ceux qui aiment, mais ça marche. J’ai beau balayé l’écran dans tous les sens, même si la cible accuse un léger temps de retard comme dans tous les jeux Wii d’ailleurs, elle se positionne à chaque fois très correctement et même s’il y avait un léger biais (je n’ai pas commencé à compter les pixels et je ne me suis pas lancé dans des calculs trigonométriques), il serait sans doute aussi présent avec le lightgun, les cibles sont suffisamment grandes que pour se permettre cette imprécision et de toute manière, vous pouvez configurer votre arme en ne tirant qu’au coup par coup, en choisissant un mode semi-automatique ou automatique. Ce dernier mode est cependant limité et il faudra remplir une jauge afin de pouvoir à nouveau en profiter. Si vous êtes assez précis et que vous choisissez de tirer un coup à la fois, vous devrez tout simplement moins souvent recharger votre arme. A chaque fois que vous rechargez, vous devez secouer votre arme : vous perdez donc à chaque fois votre repère de visée pour un temps bref. Et si vous trouvez que vous n’êtes pas assez précis, la mitraillette rattrapera votre manque d’habilité : vous n’avez qu’à tirer dans le tas !

Dans son genre, Ghost Squad est vraiment très complet : il propose en cours de partie des petites missions (couper des les fils colorés d’une bombe à retardement, déminer, sniper...) et dispose de très nombreux embranchements, ce qui rattrape largement le fait qu’il n’y a que 3 missions. Et quand je dis nombreux embranchements, je ne pense pas juste à deux chemins différents qu’on vous proposerait deux fois dans la partie : les propositions sont labyrinthiques et tant que vous n’avez pas tout découvert, vous n’aurez pas terminé le jeu à 100%. D’autant que parcourir le stage ne signifie pas non plus réussir la mission annexe ou même la principale. Les missions annexes échouées se soldent généralement par la diminution de votre jauge de vie puisqu’on vous tire dessus ou une bombe explose... Le temps pour battre le boss est limité et la situation pourra très bien se renverse contre vous : vous verrez alors votre mission carrément annulée. Sachez encore que pour accéder à certaines parties du stage, il sera nécessaire de réussir certains passages du jeu. Voilà un jeu qui sait mettre la pression !

D’autres idées ont été également développées comme des combats au corps à corps ou encore la possibilité d’avancer sans se faire repérer en appuyant sur le bouton action au bon moment pour surprendre l’ennemi.

Les innocentes victimes sont de retour comme dans tout bon Virtua Cop like qui se respecte, celles-ci sont incarnées par les otages idéalement placés par vos ennemis pour provoquer de multiples bavures. Il faudra aussi faire attention à ne pas tirer sur vos coéquipiers.

Ghost Squad est vendu avec un Gun qui fonctionne comme le Wii Zapper mais qui n’est pas le Wii Zapper officiel. J’ai trouvé dans l’ensemble ce gun plus cheap : il fait plus « plastoc » et a un look moins futuriste. Le placement de la Wiimote et du nunchuck est un peu moins aisée mais comme c’est compris dans le prix, il fera largement l’affaire et pour ma part, cela m’arrange plutôt bien, j’ai désormais deux accessoires de ce type et c’est un genre qui permet souvent le jeu à deux.

Ghost Squad est vraiment très fun à jouer et définitivement orienté Arcade. Sans doute un peu dépassé sur le plan technique mais pour ce qui est du fond, on a rarement atteint une telle diversité dans ce genre de jeu. Tout comme Capcom et son Umbrella Chronicles, Sega a compris qu’il fallait renouveler le genre pour offrir au joueur une meilleure immersion.

Cerise sur le gâteau, vous pourrez jouer à 4 simultanément à Ghost Squad, ce qui représente encore un argument de taille face à la concurrence.

Graphismes : 67%
Le jeu est vieux et ça se sent au niveau de la modélisation.

Animation : 81%
Pas de souci !

Jouabilité : 83%
On a vraiment l’impression de viser sur Wii : miracle !

Bande Son : 80%
Fidèle à l’Arcade

Intérêt : 92%
Ah je suis complètement fan. Certes, le jeu est court, mais quelle replay value avec ces nombreux chemins et tous ces secrets délirants à débloquer. Ca n’a rien avoir mais ça m’a fait penser à Virtua Fighter Megamix avec la voirture de Daytona USA, le palmier et le jambon que l’on pouvait débloquer. On est dans le même trip.

Note Globale : 82%
Un peu court mais tellement énorme.


NOTE : 08/10