Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2927 articles en ligne

 
Sonic Rivals 2
Je n’aime pas faire la course avec Sonic
M

J’ai

L’aspect par cœur de ce titre déjà présent sur le tout premier opus sur Megadrive indique clairement le désir de revenir aux sources et pour ma part, je dois dire que cela m’a légèrement contrarié car cette par de par cœur est un peu trop présence : l’aspect réflexe est quasiment mis de côté car malgré l’écran large de la PSP, il n’est pas toujours possible de calculer son coup en fonction des décors en approche. Sans doute est-ce du à une caméra un peu trop rapprochée. Certaines erreurs sont donc inévitables et il faudra recommencer certains stages quelques fois avant des les maîtriser parfaitement : un apprentissage qui plaira certainement aux hardcore-gamers mais qui pourra rebuter certains joueurs, ça se comprend.

Le gameplay reprend la recette du premier opus avec les boutons O et X qui vous permettent d’effectuer certains mouvements en fonction du bouton choisi à savoir des sauts plus hauts ou des sauts plus longs. Mais là encore, pour vous en servir et utiliser le bouton idéal, il faudra passer par un certain apprentissage. Les réflexes seront une fois de plus insuffisants la plupart du temps.

Si l’intérêt de faire la course a pour ma part plutôt l’intérêt de foncer comme un fou en dévalant les décors, votre adversaire n’est pas juste là pour faire tapisserie. Celui qui est en tête a en effet de certains avantages sur son poursuivant qui peut éventuellement tenter de l’assommer. En effet, passer en premier permet de condamner certains passages et autres raccourcis. Prenons le cas d’un pont qui s’effondre, votre poursuivant découvrira donc devant lui un pont déjà effondré. Mine de rien, cela a une certaine influence sur le jeu alors autant rester devant d’autant que l’ordinateur commet très peu d’erreurs. Même contre les boss, c’est la course ! Il faut en effet éliminer l’ennemi commun avant que votre adversaire ne s’en charge mais ces passages sont finalement assez simples par rapport aux stages classiques.

La nouveauté de cet opus, ce sont les affrontements directs à la Smash Bros mais reconnaissons-le, en beaucoup moins bien tout de même puisqu’il s’agit d’assommer votre adversaire en lui sautant dessus lorsqu’il n’a plus d’anneaux pour se protéger puisque quiconque transporte des anneaux dans Sonic est invulnérable. J’ai trouvé ces nouveaux passages assez inintéressants mais heureusement assez simples : on s’en débarrasse donc très facilement. Mais tout de même, ils n’apporte qu’une baisse de rythme au jeu.

Au final, ce Sonic Rivals 2 reste tout de même très proche du premier opus, si vous avez apprécié, vous risquez de rempiler, mais objectivement, le jeu s’installe dans une certaine lassitude à cause d’un level design pas forcément très réfléchi et original et des boss qui ne transpirent pas le génie de Sega. Sonic Rivals est honnête, peut-être un peu trop, mais il semble que la série s’embourbe déjà et peine à se renouveler. Au bout de quelques parties, on a même tendance à trouver tout cela un poil trop répétitif. Il n’y a, dirait-on, plus que les décors qui changent.

Dommage, car ceux-ci sont assez réussis, animés et font honneur à la PSP qui doit être toute heureuse d’accueillir un jeu de cette qualité. Pour une fois que l’intérêt n’est pas au rendez-vous... C’est ballot.

Graphismes : 74%
Dans le pur style habituel de Sonic et je dirais même un peu trop habituel : le stage du casino, on commence à connaître.

Animation : 68%
Le framerate devrait être amélioré, c’est beaucoup trop basique pour un jeu basé sur la vitesse. D’ailleurs parlons-en de la vitesse, je ne trouve pas ce Sonic si rapide que ça.

Jouabilité : 65%
Pas d’inventivité et malheureusement le personnage court un peu trop au milieu de l’écran alors qu’il devrait plutôt courir en retrait afin d’avoir le temps de voir venir les décors.

Bande Son : 68%
Pas du Sonic au meilleurs de sa forme.

Intérêt : 55%
Un brin répétitif !

Note Globale : 62%
Chouette : un Sonic à l’ancienne ! Ok, est-ce qu’il y aurait moyen d’avoir à présent un bon Sonic à l’ancienne !


NOTE : 06/10