Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Everyday Shooter
Ca a la couleur de Rez,
le go

Comment ? Sony nous propose un shoot-them-up bas

Ode à la géométrie

On prend un bon concept et on l’adapte. Facile. Oui, mais pas tout à fait. Certes Everyday Shooter propose une expérience visuelle plus axée sur des aplats de couleurs mais qui varient avec le son. Mais en réalité, on est bien loin de Rez. En fait, on se rapproche un peu plus de Every Extend Extra du même créateur, mais en plus basique puisque seul l’esprit des explosions en cascade et des nombreux bonus à récupérer en se faufilant a été récupéré. Et pour rajouter un peu de piment certains bonus clignotent et rapportent plus de points. Finalement, le jeu ressemble aussi un peu à Geometry Wars. Enfin, tout ça pour vous dire, que ce jeu sent la grosse repompe à plein nez mais comme tout a été modifié ou presque, on obtient un produit original mais qui ne l’est pas si on ne regarde que l’inspiration. Même l’électro de Rez a été écartée pour une bande-son plus rock. Et au final, même si de toute évidence, chaque élément pris séparément n’a rien d’original, le mix l’est clairement.

Et cet Everyday Shooter est un produit fini vraiment très frais et agréable. Il faut dire que la qualité de la bande-son y est pour quelque chose mais il n’y a pas que ça. Certains effets appuient sur les notes très efficacement. Le rendu musical final est très abouti et impressionnant, si impressionnant que je soupçonne le créateur de ce jeu d’avoir mis en place de manière imperceptible diverses routines afin d’obtenir un résultat toujours probant. Les visuels sont aussi variés et sympas, et il y a pas mal de secrets à débloquer pour découvrir de nouveaux effets, démarrer avec plus de vie pour aller plus loin dans le jeu... Et puis, il y a comme je l’ai dit quelques aspects originaux tout de même. Par exemple, l’absorption des bonus doit se faire de manière posée. Si vous êtes trop rapide, vous n’aurez pas le temps d’absorber ceux-ci même si vous passer dessus. Voilà un principe qui rappelle un peu le principe de fission nucléaire. En effet, en absence de modérateur, les neutrons ne sont plus assez ralentis et ne peuvent plus être absorbés par l’atome d’uranium suivant. J’y vois là une belle inspiration. C’était la minute scientifique.

Je jouerais bien à un shoot-them-up tous les jours

J’ai parlé tout à l’heure d’explosions en cascade. Dans Every Extend Extra, une explosion peut en provoquer une autre si des élements passent dans son sillage. Ici, c’est le même principe sauf qu’il n’y a que certains éléments explosifs qui permettent cette réaction en chaîne. Un bête vaisseau explosé ne fera donc qu’une tache lumineuse sur votre écran. Par contre, ces entités spéciales formeront une sorte d’onde vue par le dessus. Elle subsiste un certain temps mais pour pallier au fait qu’il y a moins d’éléments explosifs qui parsèment l’écran, vous pouvez tirer sur celle-ci pour augmenter sa durée de vie. Cette idée permet de pallier le fait qu’il y a moins, beaucoup moins de possibilités pour déclencher des explosions en chaîne comme dans Every Extend Extra. Donc vous voyez, quand je vous disais que l’inspiration était on ne peut plus nette mais que le créateur de ce jeu avait tout de même modifier le concept intelligemment. Finalement, une bonne variante d’un bon jeu, ça donne un bon jeu, non ?

Graphismes : 90%
Psychédélique mais relatvivement sobre face à Rez.

Animation : 72%
J’ai malheureusement rencontré quelques petits ralentissements : dommage car la PS3 devrait pouvoir gérer ce genre de jeu simpliste les doigts dans le nez.

Jouabilité : 90%
Très simple, ancienne, et diable, toujours aussi efficace.

Bande Son : 98%
Tout simplement excellent : le principe de Rez est aujourd’hui adapté au rock.

Intérêt : 95%
Absolument divin et long vu tout ce qu’il y a à débloquer dans ce jeu. Certes, l’inspiration est une évidence mais comme la plupart des idées ont été adaptées et mélangées, on obtient un produit tout de même excellent et bien différent.

Note Globale : 92%
Un jeu culte mais qui n’aura sans doute pas les reins aussi solide de Rez car un peu moins audacieux sur le plan technique et puis, il arrive aussi après Rez. Cependant, ce bijou mérite vraiment qu’on le découvre !


NOTE : 09/10