Consoles-Fan
21/06/2018

Auteur
  

2958 articles en ligne

 
Scene-It
Silence, moteur...
Action !

Scene-It s’inscrit parmi ces jeux casual gamers

Gros avantage pour Scene-It : les buzzers dont la morphologie rappelle étrangement ceux de Buzz sont sans fils. Gros désavantages pour Scene-It : il n’y a pas de batteries mais 4 jeux de deux piles sont livrées avec le jeu. Mais surtout, les buzzers fonctionnent avec le capteur infra-rouge, comme c’est le cas de la télécommande. Du coup, si on vise mal, notre réponse n’est pas validée. Gênant pour un jeu basé essentiellement sur la rapidité de vos réponses. Certes, les buzzers de la PS2 sont filaires, mais du coup, ils valident fidèlement votre réponse.

Scene-It est plus beau et plus évasif que Buzz qui se dirige sur un plateau TV, toujours en alignant ces différentes épreuves. Les épreuves de Scene-It sont plus nombreuses, plus variées et sont choisies au hasard. De ce fait, les parties sont toujours très différentes mais se présentent de manière beaucoup plus impersonnelle comme une suite d’épreuve sans véritable fil conducteur.

Et dans Scene-It, il n’y a pas que la culture cinématographique qui compte, il faut également un bon sens de l’observation. Par exemple, le jeu nous demande parfois de nous dire, suite à la diffusion d’un extrait, combien de fois un mot a-t-il été répété. Innatendu ! Ainsi il n’est pas toujours nécessaires de connaître le film pour répondre aux questions et mine de rien, cela amène pas mal de fraîcheur à un jeu qui se retrouve un peu coincé dans une catégorie culturelle. Par contre, lorsque votre culture est mise à l’épreuve, elle l’est parfois de manière très exagérée. Des questions très précises sont parfois posées sur des films très obscures, non pas parce qu’ils sont élitistes mais plutôt parce que ce sont des navets qui sont parfois directement sortis au vidéoclub sans passer par les salles obscures.

Scene-It est donc assez frustrant tant la complexité de certaines questions et c’est d’autant plus frustrant qu’une fois que l’on connaît la réponse, on a pas vraiment l’impression d’avoir appris quelque chose de vraiment fondamental. Rassurez-vous, votre cerveau fera le ménage et gommera très rapidement ces informations histoire de ne garder que le principal.

A chaque question, un chronomètre qui démarre à 2000 points et qui se vide en quelques secondes permettra aux plus rapides qui répondent juste de marquer plus de points. Ce système permet tout de même d’éviter les risques d’arriver à égalité en fin de partie.

Même si le jeu n’est pas parfait au niveau du matériel proposé, même s’il n’offre pas toujours des infos très intéressantes pour le joueur, il faut reconnaître que Scene-Il reste convivial et brille par sa grande diversité d’épreuves.

Graphismes : 72%
Un habillage sans grande personnalité, mais c’est bien présenté.

Animation : 75%
La plupart du temps ce sont des écrans fixes, ou des extraits de film. Mais quelques petites scènes introductives précalculées sont aussi présentes.

Jouabilité : 63%
Il faut penser à viser le capteur des buzzers : dommage.

Bande Son : 73%
Il y a même des questions basées sur des extraits sonores !

Intérêt : 68%
Seul, passez votre chemin, ça n’a aucun intérêt. Mais dès que vous êtes à deux, il y a moyen de s’amuser et le jeu reste confortable jusqu’à 8 (2 joueurs en équipe par buzzer)

Note Globale :70%
Scene-It est clairement adressé au casual gamer, un public pas forcément visé par la XBox 360 et qui a du retard à combler face à ses concurrentes.


NOTE : 07/10