Consoles-Fan
22/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2959 articles en ligne

 
10 000 B.C.
Si vous avez envie d’aller voir
10 000 imBCiles

Hallucinant que ce film aux airs de Apocalypto puisqu’il est ici question d’une tribu (pr

Au casting on retrouve la très jolie Camilla Belle. Malheureusement, à part le fait d’être toute mignonne, ses talents d’actrice sont tout de même assez contestables. On se rappelle d’ailleurs de sa mauvaise prestation dans When a Stranger Calls. Ca aurait peut-être d’ailleurs pu me mettre sur la voix.

La mauvaise nouvelle dans tout ça, c’est que c’est sans doute Camilla Belle qui joue le mieux dans cette production médiocre. Le jeu d’acteur est vraiment insoutenable. Les clichés sont déversés par pack de 10. Mais comment est-ce possible de faire un film aussi bête ? La vieille sage du village qui voit tout et qui sait tout et qui a des sueurs froides dès qu’il arrive des malheurs ont plutôt tendance à faire sourire tant ses rictus sont ridicules.

Mais finalement, peut-on vraiment en vouloir aux acteurs qui héritent ici d’un scénario qui tiendrait sur le dos d’un puceron. Et quel scénario opportuniste les amis, à chaque fois, quand tout est perdu, le miracle s’accomplit, à chaque fois, le héros arrive juste où il faut, quand il faut et avec le parfait timing, à chaque fois qu’il découvre un nouvel indice, c’est qu’il va en avoir l’utilité dans les 10 secondes. On en pleurerait presque de rire tellement c’est grotesque.

Ah, j’oubliais presque, l’histoire donc : un jeune chasseur D’Leh dont le père semble avoir abandonné la tribu aimerait bien faire des papouilles avec la belle Evolet, et on le comprend. Cette jeune brunette aux yeux bleus et aux formes avantageuses (à croire que les implants au silicone étaient déjà d’actualité en ce temps-là) adorerait d’ailleurs lui rendre la pareille. Malheureusement, elle est enlevée. Ohlala. Et ce n’est qu’après avoir traversé des glaciers, des déserts et des forêts tropicales remplies de piège (le climat semble très déréglé à cette époque) qu’il va pouvoir secourir sa belle et affronter un dieu vivant, Carrément !

10 000 B.C. ouvre donc le bal des très grosses daubes de l’année 2008. Oubliez-le, votre porte-feuille vous dira merci.


 R