Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Sega Superstars Tennis
Jeu, set et match : Sega
Que du beau monde !

Annonc

La force de ce Sega Superstar Tennis est d’avoir intégré des minigames dans le jeu principal. Ainsi, le joueur ne s’ennuie pas une minute vu que le challenge est sans cesse renouvelé. Bien sûr, il y a aussi des affrontements plus classiques au tennis mais il est vrai que ce mélange de licence et de genre apporte vraiment beaucoup de bonnes sensations au joueur. Je vous assure que voir Ulala lancer des balles de tennis sur des zombis, c’est culte.

D’ailleurs je me demande ce qui n’est pas culte dans ce jeu : on a des séries cultes, des personnages cultes, des décors cultes et des musiques cultes. A chaque instant, on redécouvre des séries qu’on a aimé. Le principe de base reste le même mais il est adapté au tennis. Ainsi, dans Chu Chu Rocket, il faudra viser sur des cases pour changer la direction des flèches et envoyer les chuchus dans les fusées. Dans Virtua Cop, il faudra toucher les ennemis avec une balle de tennis tout en évitant les innocentes victimes. Dans Puyo Pop Fever, il faudra éclater les puyos avant qu’ils n’atteignent le sommet du tableau. Bref, je ne vais pas tout vous énumérer, histoire de ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte mais voici tout de même les autres licences que vous pourrez découvrir dans ce jeu : Sonic, After Burner, The House Of The Dead, Samba De Amigo, Alex Kidd, Out Run, Space Channel 5, Golden Axe, Jet Set Radio, Nights, Super Monkey Ball. C’est peut-être devant un tel alignement de séries à succès que l’on reconnaît les grands éditeurs.

La réalisation est impeccable, ou presque, j’ai noté des baisses de framerate dans la partie Puyo Pop Fever lorsqu’il y a trop de puyos à éclater. Oui, je sais, je chipote mais j’aime que tout soit parfait. Visiblement la Wii a atteint ses limites. On verra bien ce que donnent les autres versions du jeu. Mais le jeu est vraiment très beau et les décors sont bien pensés pour les rendre très jolis et peu gourmands. Le décor de Nights où l’on patauge dans l’eau et dont le filet est une cascade d’eau est magnifique. Les décors ont chaque fois été parfaitement intégrés de manière très inventive.

L’atout de cette version reste tout de même le gameplay très réussi à la Wiimote. Soit on utilise la Wiimote horizontalement comme une manette classique, soit on utilise la Wiimote comme dans Wii Sport : le personnage se déplace tout seul et il faut frapper au bon moment en donnant de l’effet sur la balle. Rien que ce mode de jeu est déjà supérieur au jeu de tennis de Wii Sports car la reconnaissance est nettement meilleur : on a donc pas l’impression de faire n’importe quoi. Mais le fin du fin (et la Wii Sports peut aller remettre ses après-skis) cela reste tout de même le mode Wiimote + Nunchuck qui est tout simplement dantesque : c’est comme du Wii Sport mais vous dirigez votre personnage !

Chaque personnage possède son coup spécial là aussi encore très bien pensé. Vous appuyez sur A et B lorsque l’étoile sous votre personnage qui représente votre jauge se met à briller de mille feux. Une petite cinématique prévient tout le monde que ça va chauffer ! Les 3 prochaines fois que vous renverrez la balle, elle se comportera de manière très étrange pour déstabiliser votre adversaire, un peu comme les coups spéciaux de Windjammer. Vous avez en main de quoi terrasser votre adversaire, mais mon exemple de Windjammer n’est pas innocent car vous avez toujours la possibilité de rattraper ces coups plus délicats. L’issue n’est donc jamais certaine à 100% lorsque votre joueur sort ses griffes et c’est bien cela qui rend les échanges si intéressants ! Quelques petits exemples de coups magiques ? Eh bien Nights renverra une balle tourbillonnante alors que la trajectoire de la balle d’Ulala dessinera des 5.

La durée de vie est excellente car il faudra débloquer tous les personnages jouables du jeu ainsi que les musiques des différents stages mais aussi de nouvelles missions sous forme de minigames, matchs ou tournois. Une fois débloqués, les minigames peuvent même être joués à 4 !

Graphismes : 93%
Superbes et forcément variés entre Space Channel 5, Nights et The House Of Te Dead !

Animation : 89%
Quelques rares baisses de framerate.

Jouabilité : 97%
La version Wiimote + Nunchuck est très réussie. Les deux autres versions sont aussi excellentes mais elles sont juste moins intéressantes.

Bande Son : 96%
Les grands classiques de Sega compilés sur une seule galette.

Intérêt : 97%
Une durée de vie conséquente en solo. On en voit pas le bout en multi.

Note Globale : 96%
Avec Sega Superstar Tennis, c’est un peu comme si on rentrait dans un magasin de bonbons et qu’on nous dit : allez-y, vous pouvez goûter à tout.


NOTE : 09/10