Consoles-Fan
19/08/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2998 articles en ligne

 
God of War : Chains of Olympus
Kratos fait un come back !
Dans ta poche...

Apr

Kratos toujours en forme

Cet épisode se déroule avant les faits du premier God of War, vous êtes donc au service des Dieux et vous devez (une fois de plus) vous plier à leur moindre désirs qui se résument pour cet épisode à contrer une menace de plus en plus grandissante pour l’Olympe...

On ne s’attardera pas sur le scénario qui, même s’il réserve quelques rebondissements, est assez convenu...

Vous traverserez donc la ville de Marathon, le Tartare, les profondeurs de l’Olympe, le Temple de xxx (pour ne pas spoiler) tous rempli d’un bestiaire inédit mais dont on a vite fait le tour.

Ce qui choque le plus dans cet épisode (je rappelle tout de même que l’on est sur PSP donc la clémence est de mise) c’est le manque de boss "God of War Style" c’est à dire des boss grand spectacle de plusieurs dizaines de mètres qui semblent insurmontables avec des cut-scenes à répétitions et des attaques déchainées...

Et bien que nenni ici, il y’a en tout et pour tout un seul boss de ce type !!!

Les autres sont du niveau de Thésée ou de Persée (dans GOW 2)...

Afin de vous débarrassez de vos ennemis (et ce d’une façon toujours aussi violente...) vous aurez à votre disposition les fameuses lames du chaos dont l’efficacité n’est plus à prouver...mais également un gant qui vous procurera la force d’un Hulk enragé, on notera aussi la présence d’un bouclier (ayant la même fonction que la toison d’or du deuxieme épisode) et de différentes magies dont une très impressionnante (Efreet)...Il y’a vraiment de quoi faire !!!

Cependant (et comme à son habitude serai-je tenté de dire) si vous boostez les lames du chaos avec en complément une magie avec une grande portée (Efreet encore lui...) sans vous préoccupez des autres armes et sorts, vous ne serez que rarement inquiété...

Et rassurez vous, le titre n’a rien perdu de son coté ultra violent gore ! Ça pisse le sang à chaque coup et les mises à mort sont violentes et douloureuses comme il faut...du Kratos des familles en somme !

God of War dans la paume de la main !

Attention les yeux ! GOW Chains of Olympus est une véritable claque graphique !!! Révolutionnant en son temps la PS2, GOW impressionne sur PSP ! Malgré un aliasing très présent le jeu offre une transposition quasi parfaite des opus PS2, les gars de chez Ready At Dawn ont vraiment fait un travail époustouflant !

Les décors sont grandioses et l’animation ne ralentit JAMAIS et ce même en présence de beaucoup d’ennemis (que ce soient de simples fantassins ou bien des cyclopes...) Tout bouge à la perfection !

On sent vraiment la griffe GOW dans tous les plans du jeu et c’est vraiment avec un plaisir fou que l’on manie Kratos au cœur des ses mains...

Justement passons au gameplay ! Première inquiétude avant d’avoir le jeu en main : il n’y a qu’un seul stick sur PSP et que deux gâchettes...

Qu’a cela ne tienne, les développeurs ont opté pour un système de combinaisons de touches pour les magies avec les gâchettes et les boutons d’attaques et pour ce qui est des esquives il suffit simplement de presser les deux gâchettes simultanément avec la direction du stick souhaité pour que Kratos effectue le mouvement escompté.

Déroutant au début mais efficace sur le long terme ces pseudo-nouveautés de gameplay ne gênent en rien la progression de notre anti-héros !

Rassurez vous pour le reste des boutons, rien n’a changé, on retrouve la palette de coups bien connus des inconditionnels de la série avec toujours la possibilité de faire monter la puissance de ses différentes armes et magies.

D’un point de vue sonore on a la aussi droit a du grandiose...les compositions moitié inédite moitié connue collent à merveille à l’ambiance du jeu !

Je vous conseille d’y jouer avec une bonne paire d’écouteurs pour vraiment profiter de l’aventure à 100%

Enfin dernier point, la durée de vie...c’est là que le bas blesse. En effet il vous faudra cinq petites heures pour venir à bout du jeu en mode normal (qui reste assez simple)

Libre à vous de recommencer le jeu dans les modes de difficultés avancés pour pouvoir débloquer n maximum de bonus (costumes, galeries, reportages...) et de relever les défis proposés.

Vous l’aurez compris, ce jeu est incontestablement un must have de la console bien que l’on puisse lui reprocher sa trop faible durée de vie et son absence de vrais boss.

Néanmoins Ready At Down réussit une véritable prouesse technique en nous livrant ce GOW Chains of Olympus qui n’a pas perdu de sa superbe lors du transfert...une bonne petite mise en bouche avent le troisième épisode qui s’annonce déjà comme une véritable tuerie...


NOTE : 08/10