Consoles-Fan
18/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Meet The Spartans
Apr
Voici le "tu t’crois dr

Je pensais avoir touch

Les comédies lourdingues à l’américaine, j’aime bien, franchement, mais il faut encore que ce soit drôle et ici, à part quelques idées amusantes, les blagues font flop flop flop à terre tel un poisson qui se tortille, privé de son environnement naturel. Non mais les gars, c’est vraiment pas drôle quoi. La réalisation est en plus de ça désespérante. Certes, le film n’a pas autant de moyens que les grandes productions qu’elle parodie mais tout de même, là ça fait cheap de chez cheap. Pour un peu j’aurais pu tout tourner moi-même chez moi. Stop. Y’a de l’abus !

Le mélange des genres est d’ailleurs complètement raté. Faire rencontrer les spartiates homosexuels (ça c’est un cliché qu’il est drôle dis donc, quelle imagination) qui dansent plus qu’ils ne se battent avec les Transformers, on imagine bien que ça peut donner lieu à du grand n’importe quoi. Pas de chance, ça n’a rien de grand, c’est juste n’importe quoi.

Donc voilà, s’il n’est pas trop tard, économisez votre argent parce que, pour ma part, je me suis vraiment ennuyé pendant la projection, pire, je me suis forcé à rire. Et c’est là qu’on réalise que ça ne va plus.


 R