Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
The Other Boleyn Girl
Si c’est pas l’une !
c’est l’autre !

R

Il vogue sur un scénario intéressant fait de machination et de stratégie. La famille Boleyn veut élever son rang et être à l’abri du besoin. Ah, si seulement le roi pouvait prendre une des filles de la famille comme maîtresse. La reine ne peut plus donner d’enfant au roi qui n’a toujours pas d’héritier mâle pour le trône. Une jeune fille bien fraîche devrait faire l’affaire. L’affaire se boucle donc rapidement mais voilà, les deux sœurs sont amoureuses du même homme, ou devrais-je dire du même roi.

Eric Bana est un peu à côté de la plaque dans son rôle de roi dévoré par la passion mais sans aucune compassion. Il se laisse voler la vedette sans aucun mal par ses maîtresses qui s’illuminent à l’écran.

The Other Boleyn Girl aborde également le sujet de la rupture entre l’Angleterre et l’Eglise sans rentrer dans trop de détails néanmoins. Mais l’intrigue à elle seule suffit amplement au film.


 R