Consoles-Fan
20/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Tomb Raider Anniversary
Lara Croft se paye un lifting
et remplace ses implants mammaires

J’ai la d

Si j’ai l’impression de rejouer à un jeu existant, c’est parce que ce jeu ne m’oppose aucune résistance et que j’ai l’impression de progresser en terrain connu alors qu’il ne s’agit que d’instinct. Certes, cette sensation est finalement une gajeure d’un gameplay de qualité et d’un level design clair, mais aussi d’une grande linéarité et d’un niveau de difficulté moindre, très orienté grand public.

Le jeu est sorti il y a quelques temps sur PS2 et cela se ressent fort car ce Tomb Raider sent l’adaptation à la va vite avec des textures pas toujours au top, une modélisation old gen et, comble du scandale, un framerate poussif avec de nombreuses baisses. C’est à n’y rien comprendre.

Tomb Raider semble ne plus être une licence très importante, en tous cas, on y a pas apporté grand soin ! A aucun moment, on ne pense next-gen. Les décors sont pauvres, les ennemis sont cubiques, les effets risibles. Vraiment, quand on voit un Call Of Duty 4 qui est sorti simultanément sur la même console, on peut se demander si les programmeurs ont reçu les mêmes kits de développement.

Ce Tomb Raider retombe donc un peu dans le creux de la vague qu’avait soulevé le Tomb Raider Legend. Plus creux mais aussi moins accessible et malgré la présence de bonnes enigmes et d’un level design intéressant, Tomb Raider accuse surtout aujourd’hui le poids de son âge. Le jeu devrait cependant plaire aux joueurs de la version 32 bits mais il aura tout de même du mal à convaincre le joueur d’aujourd’hui à cause d’une trop grande fébrilité et de ces nombreuses imperfections devenues trop vite repérables que ce soit au niveau de la précisions du gameplay ou du déroulement de l’histoire ou encore du manque de clarté de certaines épreuves.

Dommage, car la reprise en main de la série par Crystal Dynamix m’avait vraiment bien convaincu mais il semble que l’âme de Core Design aie un peu trop pesé sur ce titre. En espérant que le prochain opus reprenne la voie du « Legend ».

Graphismes : 72%
Un peu trop fadasse à mon goût même si le level design est très bon et bien intégré.

Animation : 62%
Pas fluide avec le peu qu’il y a à afficher : de qui se moque-t-on ?

Jouabilité : 83%
Bien adapté sur XBox 360, elle demande un haut degré de précision.

Bande Son : 68%
Tomb Raider est plus un jeu d’ambiance orienté sur les bruitages que la bande-son.

Intérêt : 63%
Fallait-il resortir cet épisode ? Sans doute que oui, pour faire plaisir aux fans, mais les autres découvriront un jeu vieillissant malgré sa cure de jouvence graphique. Mais pour se faire pardonner, il est vendu à prix réduit !

Note Globale : 66%
Moins fun mais sans doute aussi plus technique, plus long et plus difficile que le Legend, ce Tomb Raider est surtout moins prenant mais reste à conseiller pour ceux qui apprécient la solitude dans un jeu vidéo.


NOTE : 06/10