Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Angry Birds Trilogy
Grr Grr
Cui cui

C’est à prix démocratique qu’Angry Birds nous revient sur Xbox 360 dans ces 3 versions et de manière complète.

JPEG - 56.9 ko

L’adaptation sur console se fait sans douleur niveau gameplay puisqu’il s’agit de choisir une direction et une intensité à l’aide du stick analogique puis de valider le tout avec A. Le jeu propose différents oiseaux. Certains augmentent de vitesse en plein vol, d’autres se démultiplient, explosent ou ont un effet boomerang. La recette est simple, il faut détruire des décors afin d’éliminer vos ennemis ou libérer des oiseaux en cage (dans la version RIO qui tient son nom du film d’animation). Angry Birds Seasons est aussi de la partie, il s’agit d’un Angry Birds version Halloween.

JPEG - 55.1 ko

Le jeu est sorti en 2009 sur Ios avec le succès que l’on connaît et il a donc fallu attendre 3 ans pour voir arriver ce titre sur nos consoles de salon. Et franchement, la réalisation est assez décevante. Certes, le jeu affiche des graphismes en haute définition et les objets sont gérés en zoom et en rotation. Mais les véritables animations, frame par frame, sont rares et trop succintes. Et si le moteur physique du jeu est au point, il arrive que le jeu souffre de petits ralentissements disgrâcieux ce qui est, à ce niveau, tout bonnement impardonnable. Je ne vous dis pas, cependant, que le plaisir de jeu s’en verra amoindri, mais pour ma part, un jeu XBox 360 qui se contente d’une réalisation Ios, je dis non.

JPEG - 44.2 ko

Pas besoin de s’entre pendant des heures sur Angry Birds tant le concept ne permet pas d’établir de très longs tests, vous aurez compris le principe dès le premier stage, le reste n’est que variation. Angry Birds pourrait cependant se décliner et se jouer à l’infini, saluons donc la présence sur la même galette des 3 opus et de quelques stages inédits, cela justifie déjà un peu plus le prix.

JPEG - 46.9 ko

Graphismes :71%
C’est fin, en haute définition, mais rien de renvenrsant ou d’original.

Animation : 67%
J’ai trouvé ça fort faiblard : le découpage de certaines animations (en deux images...) est vraiment exagéré et les décors sont trop peu vivants.

Jouabilité : 84%
Un concept simple et clair, souvent la bonne recette pour réussir.

Bande Son : 70%
Correcte mais sans plus.

Intérêt : 78%
La possibilité de jouer avec Kinect est un gadget mais cela reste un plus.

Note Globale : 75%
Une licence sympathique qui trouve ses marques sur consoles de salon. La sortie est cependant assez tardive compte tenu le succès de la franchise et sa déclinaison en nombreux produits dérivés.


NOTE : 07/10