Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Tekken Tag Tournament 2
Ce coup-ci, on tatane...
Par équipes de deux !

Sorti en 1995, le premier Tekken avait été un des premiers jeux de baston 3D de la Playstation. Véritable institution de la baston 3D tout comme Soul Calibur, la licence est toujours restée fermement campée sur ses fondations. Chose qui se vérifie encore une fois avec ce Tekken Tag Tournament 2, pour un épisode presque crispant tant celui-ci semble un peu trop fier du passé de la licence.

JPEG - 47.5 ko
De jolies cinématiques parsèment le jeu.

Tekken Tag Tournament 2 nous propose donc des affrontements par équipe de 2 aux commandes de deux des membres du roadster de la série, très largement étendu dans une version best of pour l’occasion : ainsi, certains personnages semblant appartenir au passé font ici leur retour dans le casting. Au total, c’est une cinquantaine de personnages qui se mettent joyeusement sur la tronche dans ce nouvel opus !

JPEG - 86.6 ko
Jun est de retour !

Mais si certains personnages sortent tout droit du passé de la licence, il faut hélas reconnaître que le gameplay de Tekken y est également bien trop fermement attaché : on retrouve donc le gameplay qui a fait certes le succès de la saga, mais qui paraît de fait monstrueusement lent et mou comparé à celui, explosif, d’un Dead of Alive, ou ultra-dynamique et tout en variété d’un Soul Calibur. Résultat, même si les personnages ont tous leur style plus ou moins propre (avec cependant quelques similitudes entre certains des protagonistes), impossible de ne pas pester face à un rythme aussi peu soutenu dans les enchaînements, au point de se demander s’il ne serait pas temps de dynamiter un peu tout ça avec de vraies nouveautés...

JPEG - 81 ko
Les personnages sont toujours aussi improbables.

Les nouveautés, on pourra heureusement les trouver côté contenu. Celui-ci a été très lourdement étendu : en plus d’un mode arcade en solo comme en tag, cet épisode est aussi l’occasion de découvrir quelques modes annexes, tel que celui où vous devrez améliorer Combot, un robot d’entraînement au travers de défis et combos plus idiots les uns que les autres. L’humour est donc clairement au rendez-vous ici, avec des personnages très hauts en couleur et des combats à conditions bien bizarres où tout peut arriver.

JPEG - 74 ko
Vous êtes sûr de vouloir voir à quoi aboutit le mode Combot ?

Autre aspect très développé : la customisation des personnages. En plus de pouvoir acheter moults objets vestimentaires grâce aux deniers acquis à chaque combat, on notera aussi la présence de quelques armes débloquant de nouveaux coups pour votre personnage : marteau, couteau, etc. L’idée est rigolote et devrait amener un peu plus de customisation.

JPEG - 76.6 ko
Venez pas dire que je vous avais pas prévenu !

Enfin, point d’orgue de cet opus : le online, qui devrait centraliser l’attention de tous les acharnés de la licence, qui trouveront ici un gros contenu. Choix du type de combats, matchs avec classements et bien d’autres choses sont ici au programme et devraient faire des heureux.

JPEG - 72.7 ko
La customisation de persos est assez poussée.

Graphismes : 15/20

Si les cinématiques et les personnages sont très bien modélisés, on regrettera que les environnements manquent autant de finition. Cependant, il faut bien reconnaître au jeu de beaux effets visuels ainsi que des arênes très variées en terme d’ambiance.

Gameplay : 13/20

Pour quelqu’un qui a été voir ailleurs (Street Fighter, Dead or Alive...), le gameplay Tekken est redoutablement mou. Les coups semblent sortir au ralenti tant le rythme des combats est faible comparé à la concurrence. Certes, cela permet des combats sans doute bien plus techniques, mais le résultat visuel n’est pas franchement impressionnant de ce point de vue. Heureusement que le système de Tag permet quelques combos bien sympathiques pour compenser.

Bande-son : 17/20

Les musiques sont nombreuses et sont même configurables à loisir pour chaque arêne et menu parmis un choix issu de plusieurs des précédents Tekken. Côté voix, on a le droit à un doublage de qualité, même si la plupart des répliques sont assez clichés.

Scénario : -/20

Pas vraiment de scénario à noter ici, même si le mode Combot mérite d’être mentionné pour son aspect totalement délirant.

Durée de vie : 16/20

Si tous les personnages sont déverouillés d’entrée de jeu, on aura quand même la motivation tant offline que online pour amasser une fortune permettant de déverouiller items et costumes. Ajoutez à cela des défis, des entraînements, le mode Combot et vous arrivez à une durée de vie plus que correcte pour un jeu du genre.

Conclusion : 14/20

Après toutes ces années, Tekken reste Tekken : peu dynamique, plutôt technique, le jeu peut se vanter d’un contenu robuste pour soutenir un gameplay un peu trop classique, heureusement un peu plus remuant grâce à un système de tag un peu trop rigide lui aussi. On le recommandera néanmoins sans hésiter aux amateurs de la licence qui y trouveront largement leur compte en terme de contenu.


NOTE : 07/10