Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Hitman Absolution
Vraiment bon en infiltration
puisque je ne l’avais pas vu venir celui-là

N’étant pas un fan d’infiltration à la base, j’ai toujours trouvé Hitman très confus. Je détestais par exemple ne pas comprendre pourquoi je m’étais fait prendre et pourquoi je devais recommencer la mission depuis le début. D’autant que le maniement très raide du personnage était jusqu’alors franchement détestable et la réalisation n’était pas non plus toujours des plus formidables.

JPEG - 96.5 ko

C’est donc l’aspect gameplay qui m’a particulièrement intéressé dans ce Hitman. Le jeu est-il devenu plus accessible comme Splinter Cell au risque de faire hurler les puristes ? Hitman va-t-il brûler sur un hôtel ses fondements, se transformant en jeu d’action au mépris des phases d’infiltration ? Oh que nenni que non point. Il ne faudrait pas confondre information et simplification. Le fait que le joueur soit souvent informé de la présence dans l’environnement de différentes interactivités n’est pas du luxe. C’est tout simplement nécessaire. Du moins, j’ai vraiment apprécié le fait de savoir qu’il y a dans les alentours un corps et que je peux le cacher à tel ou tel endroit. Ce n’est pas parce que je le sais que je ne dois pas le faire. Ou en tous cas, je sais que si je ne le fais pas, je risque de me faire repérer. Toute cette mécanique était fortement absente des épisodes précédents et me frustrait énormément. Cette fois-ci, si je me fais prendre, je sais pourquoi !

Le gameplay dit "contextuel" apporte aussi un vrai plus car un nombre limité de touches permet d’effectuer un grand nombre d’actions dictées par la logique du contexte. Vous êtes prêt d’un objet ? Si vous appuyez sur ce bouton, c’est que vous souhaitez vous en servir non ? C’est bête à dire mais cela limite les manipulations et l’ambiguité de certaines commandes. Ce serait idiot d’effectuer certaines actions par erreur dans un jeu exigeant comme Hitman, non ? Et sachez que dans cet Hitman, panique de rime pas avec cafouillage. Il est donc tout à fait possible de redresser la barre une fois qu’on a fait une erreur, par exemple en éliminant les témoins.

JPEG - 105.9 ko

Si malgré tout je me fais surprendre après avoir multiplié les erreurs, rien n’est encore définitif pour autant. Je peux faire semblant de me rendre et retourner la situation à mon avantage ou rentrer dans un conflit musclé et armé. Mais si je choisi cette voix, cela sera plus difficile que si j’agis en toute discrétion. Mais voilà, des fois, il n’y a pas le choix, je ne suis pas assez expérimenté pour ce genre de jeu.

Hitman m’a néanmoins fort amusé. Il faut dire que le jeu est très joli (je trouve qu’il a des airs de Batman Arkham Azylum surtout avec son système de vue omnisciente) et qu’il est servi par de nombreuses cinématiques. La narration est excellente et elle constitue un véritable plus pour scotcher le joueur au jeu.

JPEG - 127.6 ko

La liberté d’action est clairement marquée puisque vous pouvez terminer chaque stage en choisissant diverses tactiques. Vous pouvez balancer les corps par dessus la balustrade ou les planquer dans des caisses. Vous pouvez vous déguiser ou tenter d’effectuer des diversions en lançant divers objets.

Avec son ambiance sonore du tonnerre et son contenu adulte complètement assumé, le reboot de Hitman est réussi, sans aucun doute.

JPEG - 104.4 ko

Graphismes : 98%
On jurerait le moteur de Batman à cause des textures organiques et du détourage des personnages qui donne une position omnisciente à l’assassin. Une tuerie : ça tombe bien non ?

Animation : 95%
Le jeu n’est jamais vraiment rapide, du coup, cela peut arranger les développeurs d’une certaine façon.

Jouabilité : 95%
Quelle amélioration si on tient compte des épisodes précédents !

Bande Son : 97%
Du language chatié et vraiment convainquant.

Intérêt : 96%
J’ai adoré me déguiser afin de tromper l’ennemi, créer une brume pour passer inaperçu et jaillir des derniers retranchements de l’ennemi tel un cheval de Troie pour éliminer tous mes opposants, un par un. Hitman est sublime, aux petits oignons !

Note Globale : 97%
Bam !


NOTE : 09/10