Consoles-Fan
21/01/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2729 articles en ligne

 
Far Cry 3
est-il
le jeu de l’année ?

Jamais un FPS n’aura été aussi varié en terme de gameplay. On retrouve de tout. De l’aventure à la Uncharted, de l’infiltration, de l’action, des explosions à la Michaël Bay, du railshooter, des passages en mode sniper ou des missions d’accompagnement et de protection, des assauts défensifs ou offensifs, un scénario incroyable, des missions qui fournissent au joueur un sentiment d’accomplissement intense avec les prises de territoire, de tourelles ou encore l’utilisation de véhicules. Le jeu est bourré de péripéties innatendues.

A côté de cela, l’intelligence artificielle est remarquable : on ressent fortement la pression de l’ennemi qui n’hésite jamais à vous déborder. Ici, les sbires n’attendent pas bêtement d’être dégommés tour à tour, ils n’hésitent pas à vous attaquer tous en même temps, avec même quelques éléments suicidaires : banzai !

Far Cry 3 affiche l’intelligence de son système de jeu avec arrogance. Nous, Monsieur, nous savons faire un jeu vidéo cohérent. Voilà ce que les développeurs semblent nous marteler à l’oreille pendant toute la session de jeu. Il faut dire que le boostage de compétences, les volumes de stockage complémentaires (argent, armes, seringues, sacoche...) sont étroitement liés aux techniques de chasse et de récolte.

Les missions réussies boostent vos compétences et vous facilitent donc la vie : les missions secondaires sont donc très motivantes à accomplir. Tout est interconnecté, avec intelligence : Far Cry 3 est un univers complet, autarcique, sans faille. Et la prouesse est sans doute d’avoir été capable de cadenasser sur un monde ouvert une histoire aussi bien construite.

Il y a les les tours de communication qui révèlent la carte et mettent l’accent sur divers endroits secrets. Les bases à reprendre aux mains de l’ennemi qui débloquent encore d’autres missions secondaires et qui vous permettent de vous déplacer rapidement d’un point à l’autre sur la carte tout en sécurisant la zone, cela signifie donc aussi moins de patrouilles ennemies. Au pire des cas, vous pouvez aussi faire appel à des véhicules terrestres, marins ou volants (deltaplane). En tous cas, les idées empruntées à Assassin’s Creed sont assez nombreuses. On voit bien qu’on a affaire à Ubi Soft Montréal. Ca a du bien discuter près de la machine à café. Néanmoins, Far Cry 3 se révèle beaucoup plus terre à terre, avec un scénario moins obscure que celui d’Assassin’s Creed. On a moins le sentiment que le scénariste tente de nous manipuler pour prolonger son histoire ad vitam eternam.

La difficulté est progressive et vous devrez user de vos acquis pour vous en sortir dans les dernières missions. Il faudra être économe en balles, bien fouiller les cadavres, récupérer des armes plus lourdes et les utiliser à des moments opportuns. Bref, Far Cry 3 vous impose son rythme de jeu et le bon gamer que vous êtes va devoir s’accrocher, se surpasser et cela fait franchement plaisir de retrouver un vrai challenge dans ce type de jeu.

JPEG - 74.8 ko

Graphismes : 91%
Un bien joli jeu disposant d’un travail intéressant sur les ombres. On peut cependant regretter une certaine monotonie dans les décors puisque tout se déroule sur une île. Néanmoins, le jeu regorge de surprises comme certains passage paranormaux : du délire à l’état pur.

Animation : 87%
Le framerate n’est pas toujours stable et ne s’envole jamais bien haut mais pour un univers aussi vaste, nous sommes dans la normalité. Le jeu est tout à fait comparable à ce qui se fait de mieux dans le genre.

Jouabilité : 97%
Riche, varié et incroyablement lié à l’univers du jeu, votre personnage verra ses compétences améliorées grâce aux missions secondaires : un passage obligé mais qui sera lourdement récompensé que ce soit au niveau des découvertes du territoire, de l’upgrade des compétences, des armes ou de la taille de votre sacoche ou du nombre d’armes que vous pouvez transporter. Le système de jeu est génialissime.

Bande Son : 98%
Des dialogues incroyables et une bande-son à donner la chair de poule. Inclus, la chevauchée des Walkyries, un joli clin d’oeil à Apocalypse Now.

Intérêt : 99%
Une histoire palpitante, grandiose, servie intelligemment : le jeu de l’année.

Note Globale : 98%
Un jeu de dingue !


NOTE : 09/10