Consoles-Fan
21/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3013 articles en ligne

 
World Rallye Championship 2013
La meilleure simulation de rallye !
Bon...c’est la seule.

Les années se suivent et se ressemblent pour les licences de sports, mais aussi pour les courses automobiles : comme l’année dernière, la licence WRC est de retour avec un troisième opus pour nous offrir une fois encore des courses de voiture sur terrains accidentés, avec pour le jeu l’avantage de bénéficier de la licence officielle des compétitions de rallye.

JPEG - 77.1 ko
Les rallyes désertiques. Un rêve pour le développeur un peu flemmard.

WRC nous met aux commandes de voitures de rallye pour participer aux épreuves du championnat WRC. Celles-ci vous amèneront aux quatre coins du monde pour des spéciales dépaysantes avec un seul objectif : arriver premier pour finir champion du monde WRC.

JPEG - 80.3 ko
Le moteur graphique est un peu daté, mais les graphismes restent bons dans l’ensemble.

Au menu de ce WRC 3, donc, un mode course classique, mais aussi et surtout un mode carrière dans lequel vous devrez choisir un pilote amateur à incarner et dont le but est de s’imposer sur le circuit mondial. Pour cela, une seule solution : gravir les échelons, en commençant par les championnats amateurs pour arriver jusqu’au WRC. Chaque course donne alors l’occasion d’engranger des étoiles qui permettront de déverouiller compétitions, nouveaux véhicules, et améliorations pour optimiser les performances de vos voitures.

JPEG - 84.3 ko
Les voitures, c’est comme les tortues, une fois sur le toit...

Ce système d’étoiles ne se contentera pas de noter vos performances vis-à-vis des concurrents, mais aussi votre style de conduite : si vous voulez ramasser le maximum de points, il faudra apprendre à conduire de manière fluide et maîtriser les dérapages sur le bout des doigts. Chaque "drift" donnera en effet des points qui s’accumuleront pour débloquer des palliers qui vous octroieront des étoiles supplémentaires.

JPEG - 55.7 ko
La vue cockpit offre de bonnes sensations, mais n’est pas franchement renversante de réalisme.

Cependant, en-dehors de cette refonte de la carrière, pas grand-chose à se mettre sous la dent de bien neuf pour les habitués de la série : on retrouve des environnements connus, les modes solos comme en ligne n’ont pas énormément évolué, et la maniabilité est toujours à mi-chemin entre arcade et simulation...au point de se demander si l’achat est vraiment justifié pour ceux ayant déjà joué à l’opus précédent.

JPEG - 65.8 ko
Les voitures rétro sont plutôt sympathiques d’allure, mais n’apportent pas grand-chose au titre en terme de sensations.

Graphismes : 14/20

Les environnements de WRC 3 sont plutôt bien modélisés dans l’ensemble. On pourra regretter que les courses ne soient pas plus spectaculaires, avec très peu de poussières ou de neige soulevées. Mais l’essentiel est là.

Gameplay : 13/20

Pas de changements majeurs ici comparé aux précédentes itérations : la maniabilité reste toujours typée plutôt arcade même s’il faudra tout de même savoir jouer du frein à main et des glissades pour optimiser ses trajectoires et ses temps. On est donc en terrain connu, peut-être même un peu trop...

Bande-son : 13/20

Des musiques variées et inégales viennent accompagner les menus. Côté courses, on a le droit à l’habituel avec les jeux de rallye, à savoir des moteurs rugissant accompagnés des indications et remarques du copilote de votre véhicule.

Durée de vie : 14/20

Le mode carrière de ce nouvel opus propose une belle longévité. Ajoutez à cela les courses de rallye sur les différentes spéciales autour du monde, et les modes en ligne, et l’on obtient un contenu plutôt honorable pour un jeu du genre.

Conclusion : 14/20

Pas de révolution époustouflante pour ce nouvel opus de WRC : les développeurs sont restés prudent en touchant au minimum à la formule pour proposer un opus très proche du précédent. Si on recommandera donc le jeu aux néophytes, on restera sceptique quand à l’utilité réelle à l’achat pour ceux ayant déjà le second opus.


NOTE : 07/10