Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3032 articles en ligne

 
Playstation 4 : toutes les infos
La guerre next-gen...
Est ouverte !

Ca y est : comme prévu, Sony a dévoilé à l’occasion d’une conférence de presse la Playstation 4, prochaine machine de la firme qui entend bien continuer la surenchère de puissance pour apporter toujours plus de plaisir vidéoludique aux joueurs. Une génération très tournée connectivités, comme nous avons pu le voir…

PNG - 203.3 ko
L’interface sera très orientée réseaux sociaux.

Pour commencer, pas de panique : si vous n’arrivez toujours pas à trouver de photos officielles de la bête en question, c’est normal, puisque la Playstation 4 n’a pas été montrée physiquement au grand public. Le design restant en discussion, les démos ont été faites sur l’architecture de la PS4, mais celle-ci n’était donc pas présentable. Cela n’a pas empêché Sony d’en dévoiler le contenu. La Playstation 4 embarquera donc une architecture à 8 processeurs, connectés à une carte graphique dernière génération. 8Go de ram devraient permettre à la console de se révéler bien plus puissante que la PS3 qui n’avait que 512 Mo de Ram. La nouvelle console sera toujours équipée d’un lecteur DVD/Blu-Ray, disposera de ports USB 3.0 et d’une connectique classique pour une machine actuelle (port HDMI, Ethernet..). A noter que la console pourra supporter l’Ultra HD (la fameuse "4K", pour 4000pixels sur 2160), mais uniquement dans le cadre de films, pas des jeux, qui seront plus probablement en 1080p.

JPEG - 38.2 ko
Un bouton "Share" pour partager avec tous ses jeux.

La console sera ultra-connectée, à commencer avec la PS Vita : celle-ci pourra streamer certains jeux et contenus de la PS4 afin de pouvoir y jouer tranquillement sans avoir la télévision allumée. Mais c’est côté social que la console mise gros, puisque celle-ci proposera une interface très tournée vers les réseaux sociaux : pour chaque jeu et contenu, vous saurez qui parmi vos amis dispose de celui-ci également, où ils en sont, et tout a été fait pour faciliter le partage et la diffusion entre amis. Cela se ressent d’ailleurs sur le pad qui disposera d’un bouton "Share" ("Partager") pour facilement partager screenshots, replays et succès.

PNG - 114.1 ko
Le Pad de Sony a été redesigné, avec en prime un halo lumineux pour être reconnu par le PS Move.

Le pad, justement, parlons-en : le Dual Shock 4 est davantage une évolution qu’une révolution. Au rang des nouveautés, on relèvera, en plus du bouton Share, la refonte des Sticks analogiques et gâchettes pour plus d’ergonomie, l’apparition d’une zone tactile au centre de la manette, et un halo lumineux sur la partie supérieure de la manette. Ce halo permettra de fournir à la console et aux joueurs diverses informations (le joueur n’est plus associé à un numéro mais à une couleur, celle-ci peut varier en intensité ou en ton pour donner des indications), et sera surtout reconnaissable par le Playstation 4 Eye, la nouvelle génération de détection de mouvements que lancera Sony en même temps que la console. Cet Eye sera capable de reconnaître les PS Move, et pourra donc également identifier les manettes.

PNG - 87.5 ko
Le Playstation 4 Eye devient une barre à plusieurs caméras...Kinect n’est pas loin.

Côté rétro-compatibilité, il est important de noter que les jeux issus du PSN ou même de la PS3 ne seront pas directement compatibles. En effet, l’architecture de développement étant trop différente, la console ne pourra pas faire tourner de titres issus des consoles précédentes. Pour compenser cela, Sony annonce un service de Cloud Gaming qui permettra, en se connectant à un serveur, de faire tourner l’ensemble du catalogue PS1, PS2, et PS3 en streaming. Reste à savoir le prix de cela, encore non annoncé.

Côté jeux, Sony a surtout fait la démonstration de sa machine grâce à Killzone : Shadow Fall. Quatrième opus de la licence, celui-ci a permis de donner un bel avant-goût de ce que seront les FPS scriptés de la prochaine génération. Fluide, graphiquement coloré et riche en détails, le soft a plutôt fait bonne impression.

Les announces se sont ensuite rapidement enchaînées, essentiellement par des trailers mettant peu en avant le gameplay, chose assez habituelle avec les premières démonstrations de console de Sony. Heureusement, les jeux seront présents tout de même, en commençant par le studio SuckerPunch qui dévoilait inFamous : Second Son. Nouvelle ville, nouveau héros, le jeu repart sur de nouvelles bases et promet monts et merveilles aux aficionados de super-héros.

Mais à nouvelle console, nouvelle licence, et c’est le producteur Mark Cerny, qui a travaillé à l’époque sur Spyro, Jak&Daxter et Crash Bandicoot de dévoiler Knack. Dans la lignée de ces héros plutôt mignons, Knack est un héros constitué de petites pierres, et capable de s’assembler et de se désassembler à volonté pour gagner ou perdre en volume et force de frappe.

La scène indépendante n’a pas non plus été oubliée, puisque ce fut ensuite le tour de , créateur du très bon Braid, de monter sur scène pour dévoiler son nouveau jeu : The Witness. Très coloré là encore, ce jeu à base d’énigmes se déroulera sur une île…un petit clin d’œil à un certain Myst ?

La mode sociale s’est ensuite illustrée via DriveClub. Simulation automobile voulant coller au plus proche de la réalité, tout particulièrement en matière de design des voitures et de leur intérieur, le jeu s’annonce très tourné réseaux sociaux, puisqu’il s’agira de créer son club de passionnés pour mener des compétitions contre d’autres clubs.

Activision Blizzard a par ailleurs confirmé la sortie d’une adaptation console de Diablo III à destination de la Playstation 3 et de la Playstation 4, mais aussi de Destiny, le prochain jeu de Bungie Software, l’équipe créatrice de Halo. Si aucune vidéo IG n’a filtré, le soft devrait être là aussi énormément tourné vers le multijoueur et le social, et il faudra se serrer les coudes entre amis pour progresser dans un univers très open world.

Enfin, c’est Ubi Soft qui a fermé la marche en dévoilant une nouvelle séquence gameplay pour Watch_Dogs, le prochain jeu d’Ubi Montréal, déjà à l’origine d’Assassin’s Creed. Déjà dévoilé à l’E3, le jeu n’a pas perdu cette nouvelle occasion d’en mettre plein les mirettes…

Conclusion :

Peu d’images In Game pour cette première démonstration de la nouvelle console de Sony, mais c’est désormais officiel : la guerre de la nouvelle génération est lancée. Evidemment, les joueurs attendent maintenant la réplique de Microsoft, mais aussi d’en apprendre beaucoup plus sur certains jeux, particulièrement du côté de Square Enix qui a annoncé avoir un Final Fantasy en développement…mais que rien ne sera montré avant l’E3. En tout cas, la console est prévue pour Noël 2013 un peu partout.