Consoles-Fan
10/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Cloud Atlas
peu clair
même dans la lumière

Cloud Atlas va forcément séparer les publics tant le film peut sembler trop compliqué à suivre mais les frères Wachkowski qui sont devenus entre-temps frère et sœur ont mis en place un casting impressionnant (Tom Hanks, Halle Berry, Hugh Grant, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Doona Bae, Ben Whisaw et Keith David qui campent pas moins de 5 ou 6 rôles différents chacun).

JPEG - 72.4 ko

Profondément humaniste, le film nous explique que les choix que les hommes font ou feront à des époques différentes de l’histoire de l’humanité auront des incidences dont les lois sont régies par la mécanique quantique. En gros, cela aura une influence mais les effets seront hasardeux : une idée finalement assez simpliste pour pouvoir mettre en relation des éléments du film sans avoir trop à expliquer les relations qu’il y a entre les différentes histoires du film. Cependant, le montage intelligent laisse croire au spectateur qu’il y a des interactions. A une époque donnée, un téléphone sonne. Un personnage répond à une autre époque mais les scènes sont bien séparées et n’ont rien à voir si ce n’est que les personnages passent un coup de fil.

JPEG - 81.8 ko

Décousu, Cloud Atlas l’est clairement mais ce n’est vraiment pas le côté intéressant du film. Ce dernier met en avant les choix et sacrifices que certains individus ont du prendre pour le bien-être de l’humanité. On se retrouve en tous cas avec un film compliqué mais dont les clés sont finalement assez simples à comprendre.

JPEG - 68.2 ko

En ce qui concerne la forme, on se retrouve face à un formidable équilibre de science-fiction, de drôlerie, de violence et d’action qui font que Cloud Atlas n’est vraiment jamais ennuyeux. Les costumes, les décors et les maquillages sont également de très grandes réussites.

JPEG - 61.2 ko