Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Fire Emblem : Awakening
Une série emblématique...
qui met le feu !

Les amoureux de tactical-RPG connaissent sans doute cette saga qu’est Fire Emblem. Il faut cependant reconnaître que l’Europe aura mis du temps à découvrir les nombreux volets de la série. Qu’à cela ne tienne, voici la dernier jeu en date et qui fera date : Fire Emblem : Awakening.

JPEG - 34.9 ko

Après la création de votre perso incluant le choix de sa classe, une cinématique d’introduction flamboyante nous dévoile un combat à l’issu mystérieuse et qui soulève beaucoup de questions. Une fois ce flash passé, vous êtes réveillé au beau milieu d’un champ par Chrom, le Prince du Royaume d’Ylisse et Lissa. Vous semblez avoir perdu un peu la mémoire mais celle-ci revient progressivement. Une fois les présentations faites, vous rejoignez les Veilleurs dont le capitaine est Chrom.

Une escapade aux frontières d’Ylisse va vous confronter à de nouveaux ennemis : des sortes de soldats zombi apparus d’un portail. De ce portail sort aussi un étrange Héros du nom de Marth qui sauve la peau de Lissa. Vous apprendrez alors qu’une menace redoutable plane sur le Royaume. Plus tard dans l’aventure, d’autres enjeux politiques viendront se greffer à l’histoire (le risque guerre contre le peuple Plegien etc...) ainsi que de nombreux protagonistes qui auront pour la plupart un vrai rôle à jouer dans l’aventure. Je n’en dévoilerai pas plus sur le déroulement du scénario.

JPEG - 97.9 ko

Tout le monde a déjà touché à un Tactical-RPG et il faut reconnaitre qu’avec Fire Emblem : Awakening, on a l’impression de jouer à bien plus que ça. Alors oui dans la forme, il se présente de manière tout à fait classique : en haut vous avez la carte avec vos unités en place, les zones de déplacements, la géographie qui influe sur vos mouvements, la portée de vos attaques en fonction du type de personnage (magicien, archer, épéiste, chevalier, monture ailée etc...). A cela vient s’ajouter les bastions qui vous permettent s’ils sont occupés de regagner de l’énergie à chaque tour et la possibilité de ramasser des petits items lumineux sur la map qui vous feront par exemple monter en compétence.

Parlons plus en détail de l’aspect tactique du jeu. En effet les combats rapprochés s’appuieront en partie sur un petit jeu de pierre/feuille/ciseaux sauf qu’ici ce sont les épées qui battent les lances qui battent les haches qui battent les épées. Le bon choix d’arme vous donnera un avantage sur l’ennemi mais sera loin de vous assurer la victoire. Après une analyse des forces en présence sur la carte, c’est à vous de choisir qui envoyer sur le champs de bataille, quels équipements et potions prendre. Chaque combat remporté par unité lui fera gagner des points d’xp (défense-attaque-magie etc...) et monter de niveau. Voilà pour les bases.

JPEG - 87.5 ko

Parlons maintenant de ce qui fait la saveur bien particulière de ce Fire Emblem Awakening. Tout d’abord la possibilité de mettre vos personnages en duo durant les affrontements. Ainsi les personnages en duo gagneront en précision, défense, esquive etc.. Votre soutien pourra même carrément participer au combat en attaquant l’ennemi avec vous. Je reviendrai sur la notion de soutien. Sans aller jusqu’à les mettre en duo (vous perdez une unité, il faut bien le garder à l’esprit), vos alliés peuvent combattre simplement côte à côte pour gagner en efficacité. Vous pouvez aussi séparer les unités en duo quand vous le souhaitez ou encore les inverser.

Le fait de créer des duos durant les combats n’est pas du tout anecdotique. En effet cette technique développera les relations entre les deux personnages et deviendront bien plus efficaces si vous n’en changez pas. C’est là qu’intervient la notion de soutien. Vous pouvez accéder à un menu vous permettant de faire dialoguer tous les personnages entre eux ce qui renforcera encore plus les liens et l’efficacité des duos. Et là les possibilités deviennent énormes car vous pouvez créer des réseaux d’affinités extrêmement poussés sur le long terme ce qui enrichit bigrement le soft.

D’ailleurs ces relations (pouvant aller jusqu’au mariage avec les enfants et tout !!!!) sont tellement soignées que l’on ne peut que s’attacher aux personnages du jeu et à leurs descendance qui aura aussi un rôle dans le jeu. Imaginez le drame si un membre de la famille meurt au combat !! Puisque je vous dit que c’est vraiment poussé ! D’ailleurs les unités qui trépassent peuvent soit disparaitre définitivement (la mort quoi !) soit revenir par la suite. A vous de choisir au début du jeu.

Dans tout ce que je viens d’évoquer, je n’ai pas parlé de la possibilité de faire évoluer les personnages vers une autre classe que la leur, des techniques spéciales de combat qui leur sont propres ou encore de la richesse de l’interface. Il y a beaucoup de choses à découvrir dans Fire Emblem : Awakening et je vous en laisse le soin.

JPEG - 108.3 ko

Graphismes : 8.5/10

Les personnages sont très bien dessinés et leur modélisation sur les aires de combat et plutôt fine. On notera que la qualité de l’animation est soigné lors des phases de combat. Un petit hic cependant : Les divers protagonistes du jeu n’ont tout simplement pas de pieds...

Gameplay : 8/10

L’interface est très complète. Les déplacements sur la carte ainsi que les nombreuses actions se font à la croix et au bouton. Le reste se gère au stylet.

Bande-son : 8.5/10

La musique est vraiment magnifique. quelques dialogues parlés sont présents même si la plupart se résumeront à quelques onomatopée et autres phrases très courtes sensées exprimé l’humeur du personnage.

Durée de vie : 9/10

Elle est assez énorme. 25 chapitres à boucler en plus de 30 heures. Ajoutez à ça la possibilité de vous offrir les DLC et vous pourrez vous amuser un sacré bout de temps.

Conclusion : 9/10

Fire Emblem : Awakening se pose comme l’un des softs incontournables de la 3DS pour peu que vous aimiez les tactical- RPG. D’une richesse incroyable, le jeu en plus d’un aspect tactique ultra poussé, vous permet de nouer des liens indispensables entre vos personnages. Ces derniers n’en seront que plus attachants. Un must have.

Hellfire


Editeur : Nintendo

Développeur : Intelligent Systems

Type : Tactique- RPG

Mode multi : 2 en local

Sortie France : 19 avril 2013

Classification : Déconseillé aux - de 12 ans

NOTE : 09/10