Consoles-Fan
25/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2964 articles en ligne

 
Injustice : Soirée de Lancement
Comme disait Calimero...
C’est vraiment trop injuste !

A l’occasion du lancement d’Injustice : Les Dieux sont parmis nous, Warner Bros Interactive a décidé d’ouvrir le bal du jeu compétitif sur le nouveau jeu de baston de ses studios en lançant également le premier championnat européen du jeu. Petit retour sur cette soirée de lancement très compétitive.

JPEG - 75.3 ko
Des bornes d’arcade permettaient de tester le jeu dans des conditions très "old school".

C’est donc au Club Haussmann, à deux pas des galeries Lafayette que s’est déroulé cette soirée qui était ouverte à la presse, mais également aux finalistes des pays participant à la compétition européenne. Huit pays donc, parmi lesquels la France, dont le représentant fut décidé sur place avec la finale du tournoi européen.

JPEG - 65.3 ko
Le Club Haussmann arborait les couleurs des différents "dieux" de l’univers DC Comics.

Et autant le dire tout de suite : si Injustice vient tout juste de sortir et que la majeure partie des joueurs cherchent encore leurs marques, les joueurs présents ce soir ne plaisantaient vraiment pas. Combos imparables, esquives improbables et contres meurtriers ont égayé la soirée, au point de se demander si certains n’ont pas déjà retourné dans tous les sens toutes les possibilités du nouveau jeu de baston des créateurs de Mortal Kombat. Ceci dit, la France n’a pas été à l’honneur ce soir (pas plus que la Belgique, même pas représentée), puisque son tout frais champion a été dominé lors des demi-finales de la soirée par son opposant russe. L’occasion de voir quelques tactiques de jeux bien différentes : Dr. Doomsday est un spécialiste de l’attaque aérienne incontrable, mais s’expose aux ripostes adverses si votre opposant a des réflexes dignes d’un jedi. Ce fut le cas du jeune Russe Nikita qui a réussi à plusieurs reprises à éviter cette attaque très rapide et à contrer de manière très punitive avec son perso fétiche, Deathstroke.

JPEG - 91.1 ko
La scène centrale fut réservée aux matchs du championnat européen.

Night club oblige, la musique était particulièrement forte, et remixée parfois de manière assez originale, comme le thème de superman qui finissait par partir en vrille sur du Dubstep. Malgré cette ambiance plutôt bruyante, il fut également possible de mettre la main sur des bornes d’arcade faisant tourner injustice. Autant dire que les joueurs plus occasionnels ou n’ayant simplement pas encore mis la main sur le titre se faisaient laminer doigts dans le nez par les plus violents des présents à la soirée, certains combos pouvant entraîner une perte de barre de vie quasi-totale si parfaitement maîtrisé !

JPEG - 65.7 ko
Le Dark Knight veille.

Au final, on ressort de cette soirée avec une impression plutôt positive du jeu, en particulier en notant que quasiment chaque participant avait un perso fétiche différent. Cela augure du meilleur pour la suite du jeu, puisque cela tend à prouver que les petits gars de NetherRealm Studios ont réussi à plutôt bien équilibrer l’ensemble dès la sortie du titre. Mais le niveau des compétitions risque de fait d’être très relevé, puisque comme l’on a pu le constater lors de cet évènement, les joueurs en sont carrément à optimiser le choix du niveau pour optimiser leurs chances de victoire grâce aux interactions avec le décor…