Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
E3 2013 : conférence de Sony
Effets d’annonces...
Ou réelle conférence ?

Après une excellente conférence de Microsoft très axée gaming ayant abouti à un max d’exclusivités pour la XBox One, on était en droit de se demander ce qui allait rester à Sony en exclusivité mis à part les jeux édités par la maison mère. Un miracle de chez Square Enix ou Ubi Soft absents de la conférence de Microsoft ? La bataille s’annonçait en tous cas rude.

JPEG - 44.5 ko

La conférence a manqué de rythme, un peu comme d’habitude et s’est enlisée dans les longueurs mais Sony n’a-t-il pas cette année 3 consoles à nous présenter ? Bien évidemment, cela n’a fait que renfocer notre attente mais il fallait bien commencer quelque part. Ce fut donc avc la PS Vita qui accueillera prochainement God OF War Collection, FLower, FFX et FFX-2 ainsi que 400 days signé Telltale Games.

JPEG - 46.1 ko

Très attendue la conférence E3 de Sony… s’est fait attendre ! Le léger retard de planning n’a pas entamé l’enthousiasme des fans français qui ont veillé jusqu’au bout de la nuit pour découvrir les nouveautés PS3, PS Vita et bien évidemment pour entrevoir pour la première fois la PS4, la reine de la soirée…

La PS3 ne sera pas oubliée avec Rain, Beyond Two Souls ou encore Gran Turismo 6 ou le surprenant jeu de plate-forme Puppeteer, une des jolies surprises du salon. Pas de toute il sera toujours bon d’avoir une PS3 en 2014.

JPEG - 29.1 ko

Batman Arkham Origins pointe alors le bout de son nez et il sortira sur PS3 avec de la DLC exclusive. Le très attendu GTAV sortira aussi en bundle PS3 avec un casque customisé.

JPEG - 55.1 ko

Il est désormais temps de se pencher sur la PS4. Et c’est tout d’abord le look de la console qui nous est dévoilé après un suspens haletant. Le premier titre présenté et certainement le plus intéressant est The Order : 1886, un shooter signé par le studio de Santa Monica à qui l’on doit les épisodes God Of War sur consoles de salon, et Ready at Dawn qui s’est occupé de la licence sur les consoles nomades de Sony. L’ambiance du jeu fait très Dishonored, à savoir du steampunk avec des costumes à la Valkyrie Profile et des loup-garous en guise de chair à canon.

JPEG - 22.5 ko

Killzone Shadow Fall et DriveClub nous reviennent via un trailer. A noter que ces deux titres seront disponibles le jouer de la sortie de la PS4 resté encore mystérieux. Ce sera pour la fin de l’année mais on en saura pas plus.

JPEG - 64.9 ko

Le très impressionnant Infamous Second Son (encore un jeu en monde ouvert) n’arrivera, lui, que début 2014.

JPEG - 72.1 ko

Histoire de nous montrer la puissance de la PS4, Quantic Dream a présenté un faux trailer de jeu : The Dark Sorcerer. Les mauvaises langues vous diront qu’ils auraient préféré voir des vrais jeux plutôt que des démos techniques. Cependant le trailer n’en est pas moins spectaculaire et humoristique.

JPEG - 38.6 ko

Place à la scène indépendante avec une série de titres : Mercenary Kings, le désopilant Octodad : Dadliest Catchah ou encore Secret Ponchos. Et du côté des licences plus connues, on retrouve OddWorld New’and’Tasty. Exit Final Fantasy Versus XIII : le jeu s’appellera désormais Final Fantasy XV ! Mais Square Enix nous annonce l’arrivée de Kingdom Hearts 3 sur PS4 via un court trailer. Final Fantasy XIV A Realm Rebord déjà annoncé sur PS3 et PC débarquera également sur PS4. Dès lors, toute la salle s’imagine que tous ces jeux Square Enix sortiront en exclusivité sur PS4 mais il n’en est rien : Final Fantasy XV et Kingdom Hearts 3 ont aussi été confirmés sur XBox One.

JPEG - 44.8 ko

La conférence de Microsoft aura souffert de bugs sonores, cette de Sony aura droit à des bugs graphiques avec une présentation d’Assassin’s Creed IV Black Flag gâchée par de nombreux freezes. La présentation sera même finalement abandonnée. Ce sont les aléas du direct. Mais il faudra tout de même noter qu’Aveline (de la version PS Vita) sera jouable sur les consoles de Sony.

JPEG - 78.2 ko

Toujours chez Ubisoft, nous pouvons découvrir des phases de gameplay de Watchdogs. On comprends désormais pourquoi la conférence d’Ubisoft a été si avare en contenu. La version de Watchdogs devrait bénéficier d’une heure de gameplay exclusive.

JPEG - 64.4 ko

Place à The Elder Scrolls Online et Mad Max qui se dévoilent via un trailer. Mais point d’exclusivité à l’horizon. En ne présentant que des titres multi-plate-formes mis à part leurs propres titres, Sony a un peu déçu. C’est cependant avec un coup de tonnerre qu’ils vont clôturer leur conférence. Faute de gagner la guerre du jeu, ils vont gagner celle de la communication. Sony conquiert en effet le coeur des gamers en confirmant qu’il n’y aurait pas de DRM ou de restrictions concernant le prêt ou la revente de jeux en occasion. Il n’y aura pas non plus de connexion obligatoire à Internet ni même de système d’identification obligatoire. La salle hurle sa joie face à ce démontage, point par point, de la stratégie choisie par Microsoft.

JPEG - 861.7 ko

On le sait, Sony a toujours regretté la gratuité du jeu en ligne sur sa console. Désormais, il faudra payer 5$ par mois pour pouvoir jouer. Le Playstation Plus qui englobe déjà la PS3 et la PS Vita englobera également la PS4 : il ne faudra qu’un abonnement pour 3 consoles donc ! Et première nouvelle de taille, DriveClub PS+ Edition sera offert gratuitement.

Activision débarque enfin pour nous faire une démonstration de Destiny, un jeu signé Bungie à qui l’on doit Halo. C’est un peu la réponse à Metal Gear V, une franchise très Playstation présentée pourtant lors de la conférence de la XBox One. La démonstration bugge aussi un petit peu. Ubi Soft peut être soulagé, visiblement, les petits bugs d’Assassin’s Creed IV Black Glaf n’étaient pas de leur ressort.

JPEG - 76.3 ko

Mais avant de prendre congé, Sony annonce le prix de la console : 399€. La foule exulte de joie. Sony a bien retenu la leçon de la PS3. C’est désormais la XBox One qui sera la plus chère des consoles, mais accompagnée d’un Kinect 2.0, certes obligatoire. Cependant, en respectant les joueurs, Sony aura marqué des points.

Update : Microsoft vient d’annoncer qu’ils renonçaient à leur politique de DRM. Il ne sera donc plus nécessaire de se connecter, le prêt de jeu ou la revente de jeux d’occasion sera possible également. En gros, ce sera exactement pareil que pour la XBox 360 si ce n’est que la XBox One sera dézonée. Désormais, il faut attendre la réplique de Sony en terme d’exclusivités.