Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Titan Fall
Plus ils sont grands...
Plus ils tombent de haut !

Enfin, nous avons pu mettre les mains sur le jeu à la Gamescom. Fini de baver pendant des heures devant les textures d’une richesse rarement égalée, cette fois-ci, nous avons pu enfin découvrir la richesse du gameplay annonciatrice de très grands moments de jeu en multijoueurs.

JPEG - 57.1 ko
Titan : mécha de guerre bipède et surpuissant.

Voici, en gros, le déroulement d’une partie. Vous commencez par sélectionner un personnage parmi 3 classes différentes et un Titan également parmi 3 classes disponibles. Il y a donc déjà moyen de bien faire varier votre arsenal d’armes dès le départ. En début de jeu, vous êtes un simple soldat, agile mais à pied. Tout semble à peu près normal. C’est du classique. Votre Titan sera prêt à vous êtes envoyé via un largage aérien au bout d’un certain temps. Ce laps de temps est réduit si vous jouez éliminez des ennemis. En gros, si vous jouez bien. Dès lors, vous êtes averti de la disponibilité de votre Titan que vous décidez d’appeler ou non. Si vous l’appelez, il faut aller jusqu’à lui afin d’en prendre possession. Vous voilà maître désormais d’une grande puissance de feu et du coup, vous allez aussi attirer l’attention de vos ennemis. En contre-partie, vous serez moins agile. Il n’est plus aussi simple de se retourner mais il existe quelques systèmes agréables de glissade. Puis, une fois top endommagé, il faudra vous éjecter.

JPEG - 75.9 ko
Les déplacements des soldats ne sont pas sans évoquer Faith de Mirror’s Edge.

Pour ma part, c’est en m’éjectant d’un Titan que j’ai pu observer rapidement les environs en vue plongeante alors que j’étais dans les airs. J’ai vite repéré un Titan ennemi, j’ai atterri sur son dos, j’ai arraché une plaque métallique situé dans sa nuque et j’ai vidé mon chargeur pour le détruire. Car lorsque vous êtes un simple soldat, vous n’êtes pas grand-chose en confrontation directe face à un Titan mais vous êtes bien plus agile et vous pouvez le prendre à revers ou effectuer une attaque aérienne en profitant par exemple des immeubles que vous pouvez escalader très facilement. On imagine en tous cas déjà les nombreuses stratégies qu’il faudra élaborer dans Titan Fall. Par exemple, surveiller les arrières d’un Titan, son point faible, alors que celui-ci vous couvrira contre une attaque frontale.

JPEG - 58.9 ko
Go, go go !

Mais ce n’est pas tout, une fois l’affrontement terminé, il faudra encore atteindre le point d’extraction et bien entendu, vos ennemis tenteront de vous en empêcher, même dans la défaite.

Le jeu vous donne vraiment l’impression de participer à un film d’action d’une amplitude exceptionnelle. C’est bien simple, Titanfall redéfinit le genre en donnant un coup de balais sur les gameplays actuels pour amener au final énormément de fraîcheur.

JPEG - 86.4 ko
Les batailles en ligne promettent une action plutôt intense mêlant action et guerilla tactique.

La réalisation est arrogante. Non seulement les textures sont fines à souhait mais en plus le framerate ne faiblit jamais en dessous de 60 images par seconde. Titan Fall offre une exclusivité à la Xbox One qui fait vraiment très mal : il représente en effet à lui seul une killer application qui justifie l’achat de la console tant le jeu est prometteur d’une durée de vie énorme à cause du jeu en ligne dont on ne pourra pas se lasser avant pas mal de temps, c’est certainement le meilleur système de jeu en ligne que j’ai pu voir depuis pas mal d’années. Ne pas y jouer ne serait vraiment pas raisonnable.