Consoles-Fan
19/04/2018

Auteur
  

2926 articles en ligne

 
LocoCycle
Une moto...
...complètement folle !

Les brainstormings bien arrosés aboutissent généralement à la faisabilité de titres comme LocoCycle. Mais bon, avec Twisted Pixel, on est habitué aux pétages de plomb. LocoCycle, est donc, sans surprise, un titre qui verse largement dans le grand n’importe quoi.

JPEG - 62.3 ko

Une moto révélée lors d’une présentation commerciale très officielle se fait foudroyée au sens propre du terme et elle gagne en personnalité, finalité et indépendance. Là voilà qui désire participer à une compétition tout en entraînant derrière elle son mécano qui s’est coincé la jambe et qui se fait, dès lors, traîner sur le postérieur. Non mais les mecs, là, faut arrêter de sniffer la colle à tapisser !

JPEG - 36.1 ko

Le jeu propose une mulitude d’épreuves parfois inspirées par Chase HQ, le tir en plus. La moto est aussi capable de se battre de manière aussi voluptueuse que Bayonetta voire d’envoyer son mécano en boomerang. Joli.

JPEG - 55.2 ko

Bien que complètement fou, ce titre n’arrive cependant pas à dissimuler ses dex gros défauts. Primo, le titre est plutôt moche pour une Xbox One mais je le lui pardonne. Le jeu était initialement prévu sur Xbox 360 et a été rappelé par Microsoft pour grossir les rangs des exclusivités. En gros, les développeurs n’y peuvent pas grand chose. Le second point, je le pardonne un peu moins car bien que doté d’idées amusante, Loco Cycle est répétitif jusqu’à dans ses cinématiques filmées (chose assez rare aujourd’hui, dommage que ce soit fait sans talent). L’accent cliché du mécano chicano aura eu raison de ma patience.

Graphismes : 45%
Limite moche même pour de la Xbox 360.

Animation : 60%
Pas de soucis relevé mais rien de bien extraordinaire non plus. Il faut dire que certains mouvements à la nawak semblent désarticulés même si cela a été fait exprès.

Jouabilité : 77%
Paradoxalement varié et répétitif à cause de son approche. On dirait qu’ils ont voulu vérifier toutes les combinaisons possible d’ennemis et d’affrontements. Tantôt on tire, tantôt on frappe...

Bande Son : 62%
Un doublage rigolo au début mais très rapidement saoulant.

Intérêt : 58%
Le jeu n’est pas mauvais en soi mais il manque une accroche.

Note Globale : 62%
Certes délirant, le titre de Twisted Pixel n’en est pas moins décevant. La faute à une réalisation pas très Xbox One et des répétitions pesantes tant en terme de jeu qu’en terme d’histoire. Dommage car les scènes filmées ne sont plus très fréquentes dans les jeux vidéo et cela manque. Mais encore faut-il savoir les servir.


NOTE : 06/10