Consoles-Fan
17/01/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2726 articles en ligne

 
Call Of Duty Ghosts
Headshot ?
La victime n’est en tous cas plus là pour nous le dire

On a beaucoup critiqué Call Of Duty Ghosts mais à y réfléchir, je me suis bien amusé sur ce titre. Plus que sur le Call Of Duty Black Ops, à vrai dire. Certes, le titre est classique mais il offre des éléments de gameplay un peu renouvelés bien qu’inspirés des épisodes précédents. Ces phases ne durent jamais longtemps et rythment bien l’action.

JPEG - 72 ko

Même scénaristiquement parlant, Call Of Duty prend une nouvelle voie. A cela, il faut rajouter une belle maîtrise technique et une exploitation honorable de la Xbox One, qui pour l’occasion, s’en tire mieux que la Ps4. Pour avoir testé les deux versions sur un écran de 2 mètres de large, j’avoue ne pas avoir vu de différence graphique mais en revanche (et cela se ressentira sur un petit écran également), le framerate penche en faveur de la XBox One. Tellement que je peux différencier les deux versions du jeu au premier coup d’oeil (et sans tenir la manette en main bien évidemment). La version Ps4 est fluide, certes, plus que Killzone ne l’est en tous cas, mais celle sur Xbox One est très fluide. Les 60 images par seconde sont constants.

JPEG - 92.4 ko

Les éclairages sont vraiment fantastiques et on sent bien que cet aspect sera un élément bien travaillé des cette nouvelle génération de console. Pour le reste, il faut vraiment chipoter pour ne pas être content car Call Of Duty Ghosts propose une réalisation vraiment propre. Pour le reste, les esprits chagrins vous le diront certainement, c’est juste du Call Of Duty. Néanmoins, c’est du bon Call Of Duty. Le jeu propose vraiment pas mal de petites variétés dans le gameplay. Ce n’est pas nouveau toutes ces phases d’infiltration ou de pilotage de drones mais cela arrive bien plus souvent même si les passages sont aussi beaucoup plus courts. On peut en tous cas dire que le résultat à l’écran se veut bien rythmé.

JPEG - 71.4 ko

La série met en tous cas avec succès le pied à l’étrier de la next-gen. Très plaisant à jouer et doté d’une réalisation bien propre, Call Of Duty : Ghosts a pourtant fait grincer des dents, pas forcément à juste titre.

Graphismes : 87%
Très détaillé même si certaines textures laissent à désirer. Les effets d’éclairage sont très bien gérés.

Animation : 92%
Parfaitement fluide du début jusqu’à la fin. Le jeu propose de nombreux scripts spectaculaires. La végétation est incroyablement brassée par le vent.

Jouabilité : 94%
Une note si élevée s’explique par le fait que le gameplay est certes efficace mais l’offre des différentes situations est vraiment variée.

Bande Son : 85%
Hollywood is in da place

Intérêt : 83%
Un très bon épisode, varié et surtout un scénario vraiment prenant avec pas mal d’empathie pour les personnages, ce qui est une première, me semble-t-il, dans un Call Of Duty.

Note Globale : 87%
Très satisfait de ce Call Of Duty Ghost qui fait une très belle entrée sur XBox One.


NOTE : 08/10