Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Tomb Raider : Definitive Edition
Tu vas tomber raide...
..comme ça tue !

Rejouer à Tomb Raider. Franchement. J’avais plein de raisons de le faire. J’ai adoré le jeu sur Xbox 360. Le contenu supplémentaire est attirant. Il y a un mode multi-joueurs. Et puis il y a eu ce buzz récent sur internet indiquant que le jeu ne tournerait qu’à du 30 images par seconde sur next-gen, puis, un deuxième buzz comme quoi la version PS4 serait meilleure que la version XBox One. (pour rappel, j’ai trouvé Call Of Duty : Ghosts) suppérieur sur XBox One. Venir avec un contre-exemple serait donc intéressant. Que faudrait-il penser par la suite. Il faudrait tout analyser au cas par cas ? Par studio de développement ? Le cas d’école m’intéressait. Je remercie d’ailleurs mon PR de chez Big Ben Interactive qui distribue Square Enix en Belgique et qui a joué le jeu en m’envoyant une version XBox One et une version PS4. En début de vie de consoles, ce genre d’analyse est clairement intéressante. Finalement, il a pris le risque de me voir dire qu’une version est moins bonne qu’une autre. De toute façon, il y aura forcément des différences non ? En tous cas, le fait de jouer le jeu montre qu’il a en tous cas confiance en la qualité de son produit. Et sur ce point, il est vrai qu’il serait difficile d’en douter. Après tout, le jeu était déjà excellent sur Xbox 360.

JPEG - 34.3 ko

Pour ceux qui n’ont pas encore joué à Tomb Raider, je crois que c’est l’occasion ou jamais. Et pour ceux qui y ont déjà joué et qui ont envie de revive une expérience encore plus spectaculaire, voici les améliorations que j’ai pu noter.

JPEG - 58.6 ko

Oui, Lara est vraiment plus belle, plus détaillée. Les cheveux sont gérés fantastiquement, j’ai envie de dire poil par poil ! La modélisation est vraiment impressionnante et les déplacements semblent encore plus réalistes. Les décors m’ont semblé assez similaires mais les effets d’eau, d’éclairage ou encore de particules ont énoréménent gagné en réalisme. Je pense aussi à la gestion du feu dont la propagation semble suivre parfaitement les lois de la physique. Assez bizarrement, j’ai aussi trouvé les dialogues mieux enregistrés. Peut-être leur volume a été augmenté par rapport au reste. En tous cas, oui, on sent sur bien des points que le jeu a été peaufiné.

JPEG - 53.2 ko

Non, les développeurs n’ont pas le sens du jusqu’au-boutisme. J’ai pu voir quelques bugs d’affichage au niveau des textures qui apparaissent parfois un peu comme un cheveu dans la soupe. Et puis non, le jeu ne tourne pas en 60 images par seconde sur XBox One, en revanche, le framerate est suppérieur à 30. La progression est donc bien là malgré tout et franchement, j’aurais vraiment aimer avoir du 60 mais dans ce type de jeu, il est vrai que la caméra ne tourne pas sans arrêt dans tous les sens, elle suit le personnage. Le jeu est donc presque parfaitement fluide. C’est en tous cas bien plus acceptable que sur la plupart des jeux.

JPEG - 87.7 ko

La gestion de la reconnaissance vocale en plein jeu est également un point intéressant offert par Kinect. En effet, lorsque vous regardez la télévision, Kinect ne semble plus comprendre nos ordres. C’est normal, Kinect ne peut pas distinguer la télé de votre voix. La XBox 360 ne gère pas le contenu télévisuel que vous regardez. En revanche, elle gère le contenu du jeu. Et cela fonctionne très bien. Vous dites "affichez carte" même dans le bruit du jeu, la carte va s’afficher. Kinect est sans doute capable de gérer et donc de mettre de côté les bruits émis par le jeu. Ce qui ne provient pas du jeu ne peut donc qu’être l’ordre émis par votre voix. Cela augure en tous cas de bonnes choses pour la suite pour autant que les programmeurs ne soient pas des bras cassés. En attendant, pour gérer la télé, il serait bon, pour reprendre le contrôle sur la navigation, de prévoir au moins un geste qui permettrait de couper le son de la télé car pour l’instant, c’est vraiment le seul gros fail que l’on peut reprocher à cette nouvelle version de Kinect. Mais je m’égare.

JPEG - 65.4 ko

La reconnaissance vocale vous permettra également de changer d’arme. Il suffit de dire Arc ou pistolet et Lara se voit équipée. C’est vraiment une option sympa qui a pour avantage de ne pas devoir appuyer sur la croix directionnelle et donc de ne pas interrompe le déplacement de Lara puisque le pouce ne quitte pas le stick analogique : un confort plus qu’appréciable. Notons enfin que Kinect est également sollicité pour observer certains objets dans les menus : c’est déjà plus anecdotique.

JPEG - 41.2 ko

La version PS4 dispose également du système de commande vocale et cela fonctionne tout aussi bien que sur XBox One. Elle présente même plus d’un tour dans son sac. En effet, la présence du haut-parleur sur la manette donne une belle profondeur au son. Les bugs d’affichage remarqués sur Xbox One sont également présents. Rien de bien grave cependant. Il y a quelques petites freezes également présents sur Xbox One et aux mêmes endroits. Ce qui est vraiment génial, c’est que cettre version next-gen apporte réduit nettement l’écart entre la cinématique d’intro et le jeu. C’en est preque choquant.

JPEG - 54.1 ko

Alors, finalement, quelle version est la plus fluide ? La version XBox One ou la version PS4 ? Eh bien je dirais qu’il y a à boire et à manger dans les deux versions. La version PS4 tourne en 60 images par seconde et se débrouille donc mieux que la version Xbox One qui se contente sans doute de 45. En revanche, la version Xbox One, moins gourmande en terme de fluidité est du coup aussi plus stable. On repère des baisses de framerate assez fréquemment sur PS4 lorsqu’il y a pas mal de choses affichées à l’écran. Faites le test dans les grandes étendues, c’est assez facile à remarquer. Au final, je trouve quand même que la PS4 s’en sort mieux puisqu’on pourrait presque dire que lorsque le framerate chute, elle fait finalement aussi bien que la Xbox One. C’est juste que cela se remarque plus. Mais dans l’ensemble, même si je l’ai dit, ce n’est pas dramatique pour ce type de jeu. Je trouve cependant que la différence se remarque assez que pour vous conseiller plutôt la version PS4. Que ce soit dans le jeu ou pendant les cut-scènes, les mouvements de caméra sont plus doux.

JPEG - 57.4 ko

Au final, Tomb Raider est une superbe démo technique à posséder dans sa ludothèque next-gen et ce, même si vous avez déjà terminé le jeu. En effet, la qualité de ce titre n’est plus à démontrer. Même réchauffé, le plaisir reste intact, sauf que c’est encore plus beau. Tomb Raider : y’a moins bon, mais c’est plus cher !

JPEG - 46.8 ko

Graphismes : 95%
Un travail époustouflant.

Animation : 87%
J’aurais aimé une version XBox One à la hauteur de la fluidité de la PS4.

Jouabilité : 97%
L’intégration des commandes orales est une véritable nouveauté. C’est totalement ingénieux.

Bande Son : 90%
Une ambiance très pesante et franchement bien retranscrite.

Intérêt : 94%
Sans doute le meilleur jeu d’aventure sorti récemment, un must.

Note Globale : 95%
Je suis fan de Crystal Dynamix depuis le début. Ils n’ont pas toujours été au top en terme de réalisation mais cette équipe a toujours créé des jeux intéressants. Aujourd’hui, ils font partie des meilleurs.


NOTE : 09/10