Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3032 articles en ligne

 
Professeur Layton vs Phoenix Wright
Des puzzles et des...
OBJECTIONS !

Au Japon, il existe deux séries qui ont longtemps trusté le genre du jeu d’aventure. Si les Professeurs Layton ont su trouver un large public là-bas, mais aussi en Europe, il n’en a malheureusement pas été de même pour les Phoenix Wright, qui deviennent peu à peu de plus en plus confidentiel. C’est pourquoi ce cross-over entre les deux séries semble arriver à point nommé en Europe. Petit tour d’horizon d’un jeu qui s’annonce vraiment savoureux !

BMP - 281.3 ko
Certains personnages répondent présents, comme l’inspecteur Chemney.

Professeur Layton vs Phoenix Wright nous permet donc d’incarner à tour de rôle Hershel Layton, le détective et plus grand amateur de puzzle de Londres, et Phoenix Wright, l’avocat à la coiffure la plus hérissée de tous les tribunaux au monde. C’est d’ailleurs au cours du double-prologue que l’on découvre comment les deux héros vont se retrouver embarqués dans cette aventure rocambolesque, puisque tous deux ainsi que leurs assistants respectifs, Luke et Maya, vont se retrouver happés par un mystérieux livre magique, qui les conduira à Labyrinthia, une cité où vivent chevaliers et sorcières.

PNG - 662.3 ko
Les cinématiques doublées en français sont superbes.

Le premier prologue nous met donc aux commandes de Layton et Luke, et adopte alors rigoureusement le déroulement habituel des jeux de la série de Level-5 : on découvre de superbes plans fixes, magnifiés par des effets 3D très jolis, dans lesquels on devra cliquer à loisir pour discuter, trouver des pièces d’or utiles pour obtenir des indices, et des énigmes en tout genre. Comme d’habitude, celles-ci sont très variées, et pour la plupart originales, même après autant d’épisodes sur DS et 3DS. Comme d’habitude, votre habileté à résoudre les énigmes sans vous planter vous apportera des Picarats, ces points si chers à Level-5.

JPEG - 72.1 ko
Des énigmes et de l’exploration : pas de doute, on est bien avec le professeur Layton.

Mais si le professeur a donc droit à une aventure toujours aussi riche en puzzles, le prologue de Nick sera lui, dédié à l’autre prise en main du soft : le tribunal ! Si les énigmes de Layton apportent chacune leur problème, les jugements, eux, se rapprochent toujours de la même logique : Phoenix sera en charge de la défense d’un accusé (d’une demoiselle, pour le prologue), et il faudra tout faire pour prouver son innocence. Comme à un véritable procès, le procureur appellera donc ses témoins afin de prouver la culpabilité de votre client. Cela donnera lieu à un contre-interrogatoire : chaque phrase pourra être "pressée" afin de demander davantage de détails sur les faits au témoin. Il faudra alors voir si ces affirmations ne contredisent pas les éléments du dossier que vous constituerez au fil du jugement : si le témoin affirme avoir vu votre client brandir l’arme du crime, mais que les empreintes ne sont pas les siennes, cela prouvera une incohérence dans le témoignage. Evidemment, il ne faudra pas balancer à tout va des "Objections", faute de quoi vous finirez décrédibilisé aux yeux du juge…ce qui provoquera un gain moindre de Picarats à la fin du procès.

PNG - 260.2 ko
Le tribunal risque de surprendre agréablement les néophytes de la série Phoenix Wright.

Au terme de ces prologues, néanmoins, un doute subsiste : alors que les deux prologues excellaient chacun en leur manière (les énigmes étaient déjà plutôt élaborées, tandis que le procès offrait des scènes toujours aussi drôles, avec l’humour unique de la série des Phoenix Wright), est-ce que les deux gameplay finiront par s’entrecroiser plus subtilement ? Verra-t-on Layton pointer un dramatique doigt accusateur sur un témoin, ou Nick et Maya résoudre des puzzles ? Réponse au prochain épisode…avec la sortie du jeu, fin Mars !

BMP - 281.3 ko
Nick est toujours aussi à l’aise quand il se fait ridiculiser.

Conclusion :

Alors que la série Phoenix Wright semble de plus en plus confidentielle en Europe, voir débarquer un jeu mettant en scène le Professeur Layton et Phoenix pourrait bien être une occasion inespérée pour Capcom de faire découvrir sa série plus largement. Doté d’une belle réalisation et de doublages français de qualité, le jeu devrait pouvoir convaincre les habitués des deux séries allègrement, tout en permettant à ceux qui n’ont jamais franchi le pas de passer d’une série à l’autre…le tout dans un même titre. Sans aucun doute un des gros titres de ce début d’année sur 3DS, à surveiller de près.