Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
South Park
Chers amis, voici le test de South Park
Parce qu’ici, on est poli

Un jeu vidéo sur South Park, ce n’est pas une première. Un RPG sur South Park, c’est une première. Un jeu vidéo qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la série, ça l’est aussi. On avait déjà eu droit au tower defense, au FPS, au party game et au Mario Kart like mais jamais ô grand jamais, un jeu vidéo South Park n’avait pris le parti de ressembler à l’oeuvre originale.

Ce manque est désormais comblé. Cependant, les esprits chagrins (encore eux) ne manqueront pas de nous rappeler qu’une licence est rarement bien traitée dans l’univers des jeux video. Sauf que voilà, ce South Park a été conçu comme un épisode et il est bon comme un épisode, tout en rajoutant des combats absolument pas anecdotiques.

Il faut dire que cette belle licence a été confiée en de bonnes mains. En effet, Obsidian avait déjà travaillé sur Alpha Protocol, un titre souvent décrié par la criitique mais reconnu comme un excellent titre par la plupart des joueurs.

Dans South Park, vous pourrez créer comme bon vous semble le héros de l’histoire qui se verra confronté à moultes personnages. Ceux-ci ne manqueront pas de vous rajouter sur le Facebook du jeu. Il est possible de consulter le réseau social à votre guise qui s’enrichira au fil de vos rencontres. Cela ne sert absolument à rien si ce n’est vous faire marrer.

Je n’ai que trois critiques à faire sur South Park : le manque de lisibilité de la map pour certains déplacements (les graphismes de South Park n’aidant pas à la perspective) et des menus ainsi que la réalisation générale. Certes, South Park est fidèle à la série donc il est normal que le jeu ne soit pas fantastiquement beau ou une démo technique ou que sais-je encore. C’est un choix artistique assumé et il n’y a rien à redire là-dessus. Mais lorsqu’on propose une réalisation de ce niveau sur une Xbox 360, il est nécessaire de proposer une fluidité impeccable dans un simple scrolling. Et ce n’est pas le cas. Alors, je râle.

Dernière critique donc... South Park est touché par la censure. Oh, pas pour tout. On y voit par exemple une femme à poil, un homme se masturber ou monter un cheval mais pas dans le sens classique du terme. Et bizarrement, alors que les dessins sont bien explicits, le sous-titrage prend soin de nous expliquer ce qu’il se passe, si jamais on a pas bien compris. Pour le reste, 5 scènes d’insertion de sonde anale et 2 scènes d’avortement ont été censurées. J’apprécie vraiment moyennement car la manoeuvre semble plus tenir d’une opération marketing. Ah, ça c’est sûr, l’affaire de la censure dans South Park, on en a parlé ! D’autant que les américains habituellement si puritains ne sont pas punis comme la vieille Europe. Si c’est pour voir débouler par après une version de South Park uncut ou que sais-je, je vous promets d’hurler.

Pour le reste, South Park est purement et simplement un putain de bon RPG de bordel de merde ils ont tué Kenny. Les combats sont géniaux, au tour par tour, stratégiques, variés et j’ose même le dire, intelligents. A chaque tour, vous avez la possibilité d’effectuer un nombre limité d’actions, vous forçant à bien tenir compte du comportement de vos ennemis. Par exemple, deux petits coups enlèvent moins d’énergie qu’un gros coup mais permettent de briser la garde et ensuite de frapper votre ennemi là où un simple gros coup ne vous permettra que de briser la garde et donc de complètement rater votre attaque. A la manière d’un Legend Of Dragoon, il sera nécessaire de frapper en rythme, histoire de valider vos attaques avec plus ou moins d’efficacité. Bien entendu, au fil du jeu, vos personnages pourront découvrir de nouvelles capacités.

Vos ennemis, les elfes ou les zombies nazis, vous tendent des traquenards un peu partout dans la ville mais il est possible d’éviter les combats. A vous de gérer votre level up comme il se doit.

South Park est clairement un jeu pour les fans de la série qui vont se régaler, trop heureux de voir que les développeurs ont bien travaillé mais les autres joueurs (comme moi) ne seront pas en reste puisque mis à part sa licence, South Park a d’autres beaux attributs.

Graphismes : 77%

Efficace puisque vous assistez à un épisode de South Park.

Animation : 59%

Ce n’est pas très impressionnant techniquement, par choix, mais alors il faudrait qu’au moins, ce soit fluide !

Jouabilité : 92%

Excelllentes mécaniques de gameplay malgré parfois un manque de visibilité dans les menus et déplacements mas dans l’ensemble c’est du tout bon.

Bande Son : 91%

Une ambiance fidèle à la série !

Intérêt : 92%

Extrêmement drôle et extrêmement bon !

Note Globale : 88%

Un poil limité techniquement, South Park est pourtant très fidèle à la série. Même ceux qui ne sont pas fan peuvent craquer tant le jeu est qualitatif !


NOTE : 08/10