Consoles-Fan
22/09/2018

Auteur
  

3015 articles en ligne

 
La Reine des Neiges
Fait froid ici
tu peux pas augmenter un peu le chauffage ?

Pour une fois que je rate un Disney au cinéma, on peut dire que je n’ai pas de chance parce que cela fait bien longtemps que Disney n’a pas sorti un dessin animé aussi réussi. Bien que très classique puisque surfant sur un drame familial, une histoire d’amour, de la magie et des personnages secondaires rigolos, La Reine des Neiges brille par la grande qualité de ses animations, couleurs et ses musiques enchanteresses.

JPEG - 138.3 ko

Elsa possède le pouvoir de transformer en glace tout ce qu’elle touche. Elle tente de cacher son pouvoir qui pourrait s’avérer destructeur s’il n’était pas bien contrôler. Et surtout, elle ne veut pas passer pour un monstre aux yeux de ses sujets. Mais un beau jour, elle fuit, de peur de représenter un danger pour son royaume. Sa soeur Anna se lance alors dans un long périple afin de retrouver sa soeur exilée dans un mystérieux palais. Elle sera accompagnée du montagnard Kristoff et de son renne ainsi que d’un bonhomme de neige assez amusant, Olaf.

JPEG - 23.7 ko

Si vous aimez les grandes étendues enneigées et les aurores boréales, vous serez conquis par l’univers graphique de La Reine des Neiges. Techniquement, nous avons affaire à un des plus jolis Disney que j’ai pu voir. Les reflets et les effets d’éclairage sont particulièrement réussis. La cristallisation (en glace) des éléments du décor est somptueuse et dignes de super saiyains. C’est à la fois impressionnant et majestueux. Sur ce point, le travail d’animation est somptueux et détaillé. Et on connait la rigueur de Disney pour compresser efficacement sur blu-ray afin de proposer un visuel éclatant à l’écran.

JPEG - 83.1 ko

Libérééééée, délivrééééée, je ne mentirai plus jamais

Primé par deux oscars, celui du meilleur film d’animation et celui de la meilleur chanson, La Reine des Neiges renoue avec le canevas des anciens Disney puisqu’il signe le grand retour du dessin animé musical, sans pour autant saouler le spectateur. Les enfants retiennent en tous cas immédiatement le refrain. Disney a su faire mouche en proposant la plupart des rôles à des chanteurs provenant de comédies musicales plutôt qu’à des acteurs bien que Danny Boon soit de la partie.